[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voici la fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nenya
Lèvres de Rose
avatar

Féminin Nombre de messages : 1442
Age : 27
Jeu : Celui de la vie
Race : Un murmure
Classe : Une tempête
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Voici la fin   Dim 16 Mar - 0:09

Nenya était dans sa chambre, assise devant son bureau, plume en main. Des larmes coulaient sur son visage, pour se redonner courage elle murmura :

Il est temps...

Elle deposa sa plume, souffla sur la bougie, enfila sa cape de voyage, et disparue comme une ombre dans la nuit...

Sur son bureau, elle avait laissé une lettre...


Vous, mes amis,
Vous, ma famille,
Il est venu le temps pour moi de vous laisser.
J'ai trop abusé de votre temps et de votre gentillesse,
Mais je voulais seulement me sentir aimer.
Je l'ai senti, mais plus je le sentais, plus j'en redemandais.
Maintenant, vous êtes tous bien trop occupés,
Chacuns de votre coté, pour satisfaire mes besoins égoïstes.
Mais je ne vous en veux pas.

Avec vous j'ai passé les meilleurs moments,
Votre bonne humeur m'a redonné la joie de vivre.
Mais maintenant ici tout est vide.
J'espere avoir laissé une empreinte dans votre esprit et votre coeur,
Apres tout, c'est peut-être juste un aurevoir...

Adieux.

Nenya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel
Mauvaise Graine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1340
Age : 25
Jeu : Munu
Race : toi même !
Classe : Ben... c'est à dire que...
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Voici la fin   Dim 16 Mar - 0:19


Une lettre, une simple lettres..

Quelques phrases sur du papier de qualité écrite de maniére appliquée..
Je secoue la tête... Impossible !

L'avant dernier mot de sa lettre ne devrais pas pouvoir etre lu, non ! On ne peux pas jeter ceci à l'eau comme si ce mot était évident.

Impossible...

On oublie pas, on finit toujours par revenir aprés tout. Le mot "Adieu" n'existe pas, tout comme un monde ou tu n'apparait pas ne devrais pas exister.

Pourquoi ? Pourquoi faire comme s'il suffisait d'une lettre pour tout brûler ?
Aucun motif sur cette jolie lettre senteur tristesse, aucune raison jetée sur ce parchemin.

Non, pas Adieu... Quoi qu'il se passe, tu reviendra un jours ou l'autre nous revoir ....

Quoi qu'il se passe, il faut que tu reviennes nous revoir ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onidream.deviantart.com/
Alquäloth
MinItrhyn de luxe
avatar

Féminin Nombre de messages : 1566
Age : 23
Jeu : Ithryn Luin
Race : Elfe
Classe : Castagne !!!!
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Voici la fin   Dim 16 Mar - 13:52

HRP NENYA :

Direction ta boîte MP.
Tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlequin
Fou du Roi .....Tac)
avatar

Masculin Nombre de messages : 9576
Age : 48
Jeu : Ithryn Luin !
Race : Humain
Classe : Egarée sous un trone
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Voici la fin   Dim 16 Mar - 15:07

Mais.. mais qu’est-ce qui se passe..

Une forme, une onde, le froid la nuit silence…
Le silence dans la nuit, un orage au loin gronde un chant de rage et pourtant sans voix. Je l’entends, je suis son aura du bout d’un rêve, celui que je fais. Je poursuis son chant bruyant et que je n’entends pas. Je reste bouche bée devant la sensation du bruit, tapage au nocturne d’un rêve, éclat de voix sans la voie à suivre, tout juste cette aura humide, des larmes..

Je chute, sur la tête.
Une vieille habitude d’être réveillé dans mon sommeil et d’atterrir au beau milieu de nulle part. C’est la sensation qu’on ressent si le rêve est fort, si fort qu’on ne peut s’en décrocher, s’en extirper sans que la réalité soit brouillée le temps d’un instant, temps de fugue où l’on voudrait poursuivre ce rêve et l’enlacer, le chatouiller pour qu’il rit et ses rires se perpétueraient jusqu'à ne plus entendre qu’eux, s’en gorger pour rire à son tour, à gorge déployée.
Et si le rêve est mauvais, si sa note est fausse ou sonne avec une béquille, un dièse ou un bémol de trop, de moins, le son qui ripe au tympan, alors on s’y attache pour en connaître la raison.

Maintenant, je suis réveillé.
Je ne connaîtrais pas la raison, et ce rêve est décidément très mauvais.

Reste cette sensation étrange, ce bruit qui claque dans ma tête, ce bruit de papier brouillonné et puis qu’on jète parce qu’il sonne faux, parce que les mots qu’on y a écrit n’ont pas le sens qu’on voudrait qu’ils aient.
Le geste fatidique de la lettre au trait d’écriture qu’on ne trouve pas, le ton juste, le mot juste, la phrase de fin qui n’attend plus personne ou au contraire, qui appelle et rugit, crie dans sa force en mots, mis bout à bout pour former le geste de la main qui se tend vers ce qu’on appelle, ce qu’on désir ou regrette, ce qui s’éloigne et puis s’en va.
Ce premier morceau de lettre qu’on jète de rage dans la corbeille des mots ratés.
Et puis, la feuille de papier, du papier blanc ou de couleur selon l’envie, le hasard au milieu d’un pile d’autres feuilles, celle que l’on prend pour écrire sans faute de goût, celle qui essuiera une larme, peut-être, et qu’on effacera avec un tampon ou le doigt, une rature de tristesse sur une page de larmes.

Je vois cette feuille écrite sans l’illusion de ce qui sera, ou est-ce le stratagème des regrets qui pousse la main sur la feuille et trace en arrondis et en lignes droites, les mots de l’appel, les mots d’un maux qui fait mal au ventre ou blesse l’âme d’un tourment regret.
La plume s’étiole, sa pointe se fane à force de traits de regret, le soupir sur la feuille qui n’attend qu’un écho..
La feuille qu’on ne plie pas, qu’on laisse sur un bureau, en son centre, sur un porte-papier, près d’un buvard humide, près du porte-plume à la voix cassée.

La raison efface le rêve, gomme la sensation du rêve inachevé.

Tu n’es pas seule..

_________________


Speaker Trapp Etc


Dernière édition par Arlequin le Dim 16 Mar - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niniel
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 329
Age : 84
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Voici la fin   Dim 16 Mar - 15:44

Dans ces jours mélancoliques, seule avec soi-même à rêver d'évasion...
A chercher quelqu'un sur un chemin qui viendrait combler ce vide.

Dans ces jours où il faut regarder à l'envers pour voir se dessiner un sourire sur ces lèvres.
Et pour qu'une larme devienne une goutte de pluie.

Contempler le ciel pour s'y voir voler.
Mais qu'importe le temps, il ne parait que mauvais.
Et depuis là-haut, la chute est dur. Le rêve tombe, et la réalité surgit, angoissante et toujours ce vide.
Pourquoi toute cette mélancolie qui ne sert qu'à se faire du mal ?

Ce malaise qui s'installe, perdure...
Pourtant, famille, amis ou d'autres... ils sont là.
Parfois ils devinent, supposent mais n'osent pas.
Parler, pleurer, crier...
Dis leur, ils comprendront.

Car non, tu n'es pas seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RedQ
Macaque à cul rouge?
avatar

Masculin Nombre de messages : 1979
Age : 108
Jeu : ici quoi...
Race : boarf
Classe : trop!!!!!
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Voici la fin   Dim 16 Mar - 16:09

chacun suit sa route, le chemin que son coeur lui dicte.

Fais ta route petite Nenya... fais ta route et à la croisée des mondes, choisis en fonction de ce que ton coeur te dicte.

_________________
Dieu, pour les intimes....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici la fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici la fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voici ce que j'ai fait, vous pouvez en faire autant.
» voici mon équipe:alpha omega
» Voici ma nouvelle liste pour tournoi
» Me voici... Goblin
» Il était 3 ème meilleur de quelque chose mais de quoi ? Voici HARIMA !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: Epoque Med/FAN (moyen age) :: Les montagnes bleues-
Sauter vers: