[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un réveil brutal...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alwena
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 32
Jeu : Aucun
Race : Humaine
Classe : Sérieuse ou folle !!
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Un réveil brutal...   Lun 14 Jan - 13:14

Alwena se réveilla d'un long sommeil, peut être avait-elle trop bu ou peut-être que quelqu'un l'avait assomée car elle était trop bruyante... peu importait, elle avait un mal de crane. Elle mit du temps à ouvrir ses yeux et pouvoir observer ce qui l'entourait. Elle ne vit que chaos et désolation, en effet, elle était entourée de ruines, de fumée, et d'une puanteur qu'elle ne pouvait déterminer ou elle préférait se boucher le nez plutot que de respirer une telle odeur qui lui donnait des maux d'estomac.




Elle se leva et avança dans ces ruines en se demandant ce qui avait pu s'y passer mais aussi pour tenter de comprendre où elle se trouvait exactement. D'un coup, un vent violent se fit sentir qui fit trembler tous les membres de son corps et malencontreusement quelque chose fonça sur son visage pour s'y écraser et s'y coller. Elle retira machinalement cette chose et se blottit dans sa cape, elle tenta de trouver un coin où le vent ne dominait point. Elle se retrouva devant un mur qui bloqua les attaques violentes de cet air frais qui semblait aimer la pourchasser.

Elle se rendit qu'elle tenait encore l'objet qui s'était servie de son visage comme refuge, elle le regarda et vit que c'était un papier assez sale. En effet, il était recouvert de rouge, de noir, en clair, elle ne savait pas où se papier avait bien pu trainer et elle se frotta le visage avec un tissu en espérant qu'aucun microbe, qu'aucune saleté ne s'étaient installés sur sa peau.

Elle vit des inscriptions, elle pensait que c'était une affiche, elle put lire un gros titre :



« Rencontre du Troisième Type.... »



Alwena ne put s'empêcher de se demander qui était ce troisième type mais surtout la suite de ce titre. Elle regarda autour d'elle, elle voulait demander à la première personne qu'elle croiserait mais bizarrement c'était vide, seul les ruines surplombées sa vue. Elle tendit l'oreille mais là aussi elle fit chou blanc, il n'y avait que le vent qui se lamentait à travers les ruines.

Elle observa les alentours en se demandant où elle devait aller, elle commença sa marche, le vent glacial, elle s'y était habituée mais pourtant ses membres frémissaient non pas à cause du vent mais à cause de ce silence, de la froideur des lieux.

Elle s'arrêta net, son coeur se mit à battre rapidement, elle entendait quelque chose approchait, ce bruit elle ne l'avait jamais entendu et cela ne la rassura guère. Elle avait des sueurs froides qui commencèrent à se faire sentir, sa gorge se serra, ses yeux n'osèrent pas regarder ce qui se tramait derrière elle.

Pourtant, elle se retourna quand même, elle vit un objet métallique s'avançait vers elle, il avait une drole de forme, en effet, il avait des choses qui roulaient au sol qui lui permettaient de se déplacer jusqu'à elle, une forme rectangulaire accompagnée d'un objet rond où on avait l'impression qu'il y avait des yeux, puis elle crut voir des bras mais elle ne fit guère attention car la base rectangulaire commença à s'ouvrir. Elle ne prit même pas la peine de réfléchir, elle se mit à courir là où le vent l'a menée, elle dut s'arrêter car elle se retrouva dans un cul de sac. Elle reprit sa respiration mais elle cessa net en entendant le même bruit, elle se retourna et vit la même chose étrange. Elle se demandait comment il avait fait pour la retrouver mais surtout qu'est-ce qu'il cachait dans ce rectangle pour vouloir tant me le montrer. Elle se laissa choir sur le sol en attendant les conséquences de cet acte, d'un coup la chose sortit une sorte de verre où il y émanait de la fumée puis se mit à parler.



Café !!! Servez-vous... Café !!! Servez-vous...



Elle se demandait c'était quoi ce café mais elle ne prit pas le temps de réfléchir qu'elle se mit à rire bêtement d'voir eu peur pour si peu, cette chose apparemment voulait lui proposer une boisson chaude. La texture ne lui donna pas trop envie d'en prendre mais elle n'arrêtait pas de répéter la même chose donc en pensant que cela la ferait taire, elle prit l'espèce de verre et la machine se mit de nouveau à parler.



Bonne consommation Madame Hans...



Puis l'objet se retourna et repartit comme si de rien n'était, elle s'assit contre le mur en déposant le verre vers un coin stable en se demandant qui était Madame Hans et pourquoi elle l'avait pris pour cette personne. Elle réfléchissait à ce qui venait d'arriver, elle n'avait jamais rencontré de choses pareilles et en plus elle parlait, elle se demandait vraiment où elle avait pu attérir. Elle se déplaça un peu pour voir si l'objet se trouvait dans les parages mais rien.

D'un coup un sifflement se fit entendre pour laisser place à un bourdement et une explosion qui se fit non loin d'où elle se trouvait, elle se retrouva projettée sur le sol comme une vieille chaussette et l'atterrissage ne fut pas très agréable vu que son bras se prit un morceau d'un objet métallique.

Elle était un peu et même extrêmement sonnée, elle se retourna vers l'endroit de l'explosion et vit que le verre et un morceau de son cul de sac avait disparu.

D'un coup, elle vit des morceaux de pierre tremblés sur le sol puis son regard se figea en voyant une chose comme elle avait il y avait à peine quelques minutes mais en un format plus grand et encore plus terrifiant, en effet, elle pouvait voir des formes de lame sur un d'un bras mais elle ne pouvait pas quitter son regard sur cette lame qui dégoulinait d'un liquide rougeatre.

Là elle comprit que cette chose ne voulait en aucun cas lui proposait une boisson, non en voyant son regard se posait sur elle, elle le vit s'approcher en la pointa avec cette lame monstrueuse.

Elle tenta de se relever tant bien que mal et se mit à courir dans toutes les directions qui lui étaient possible mais à peine, regardait-elle derrière elle qu'elle comprit qu'elle n'avait aucune chance face à ce monstre qui détruisait tout sur son passage. Maintenant, elle savait qui était l'auteur de ces ruines, elle se mit à courir à en perdre le souffle, elle se fonda dans un espèce de chemin étroit où elle s'enfonça pour trouver une entrée qui descendait vers le sol, elle ne prit pas la peine de savoir si c'était plus dangeureux ou non, qu'elle s'y engouffra.

Elle ne s'arrêta que dans un endroit bien sombre, bien décallée, elle mit sa main sur sa bouche pour qu'on ne l'entende pas respirer, elle aurait voulu aussi faire de même avec les battements de son coeur qui se faisaient de plus en plus rapide. Elle ne sut si c'était la fatigue, le stress, sa blessure ou même la peur mais ses yeux se fermèrent en priant que la chose ne la retrouve.





Elle ne sut combien de temps, elle s'était endormie mais la chose ne l'avait point trouvée, elle n'osa pas bouger mais ne préféra pas rester ici de peur, qu'elle la retrouve tôt ou tard.

Elle se leva difficilement, la blessure lui faisait atrocement mal, elle vit ce bout de métal collé à son bras comme une sangsue. Elle ne supportait pas la vue du sang, ni la douleur, elle était seule et elle ne savait pas où donc elle prit la peine de se retirer ce métal. Elle poussa un cri atroce en se l'arrachant brusquement et crut qu'elle n'avait plus de bras tellement la douleur était atroce, le sang se mit à couler, elle posa sa main pour tenter d'arrêter l'hémoragie.

Elle ne devait pas rester ici et elle devait trouver un moyen de se soigner, elle prit un morceau qu'elle attacha brusquement le long de sa blessure.

Bon elle n'avait pas trop le choix, mourir à cause de cette blessure ou mourir à cause de cette chose, elle avança en restant sur ses gardes, puis ses pieds firent craquer quelque chose sur le sol, ses yeux habitués à la pénombre, elle attrapa quelque chose sur le sol, elle put voir la forme d'une feuille.

Non loin de là, elle vit une petite lumière elle s'en approcha et tenta de voir ce qu'elle détenait, elle vit encore une affiche dont le gros titre :



« Les Hommes sont surpassés par leurs créations ! »



Elle fouilla sur le sol pour attraper d'autre morceaux de papier, elle lut les différents titres :



« Un homme a créé une machine intelligente... »

« Les machines vont-elles remplacées les Hommes... »

« Une révolte s'est produit... »

« Les machines sont devenues folles... »

« La guerre a commencé, les machines se retournent contre leur créateur »



Alwena avait beau lire ces titres, elle n'y comprenait rien et c'était quoi ces fameuses machines et elles sont où, et les hommes ont-ils gagné cette fameuse guerre.

Elle s'assit et prit une profonde respiration, elle se rappela les lieux où elle se trouvait, ces choses qui l'avait cotoyée et cette absence d'être humain... Elle se recroquevilla sur elle même et cacha son visage avec ses bras...



Ca se trouve ils sont tous morts et je me suis retrouvée face à ces machines qui dominent ces terres... je suis en plein cauchemar... je vais me réveiller... il le faut car je ne vois pas comment je vais survivre ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un réveil brutal...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» Réveil de mon lapin ????
» Holiday Celebration : The Feast of Winter Veil 18 décembre
» [Clip] Montage réveil de Mata Nui + Glatorian
» Histoire du réveil d'une armée nécron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: Aux confins du temps (futur) :: Planete hurlante-
Sauter vers: