[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le banquet : autour des tables

Aller en bas 
AuteurMessage
Arlequin
Fou du Roi .....Tac)
avatar

Masculin Nombre de messages : 9576
Age : 50
Jeu : Ithryn Luin !
Race : Humain
Classe : Egarée sous un trone
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Le banquet : autour des tables   Mar 8 Jan - 17:42

HRP / pour ceux qui sont déjà autour d'une table, vous pouvez continuer ici.



EDIT de Boa : pour l'actualisation du plan, merci de continuer à poster vos déplacements dans le topic "plan de table" Wink

_________________


Speaker Trapp Etc


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 15:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Troll
VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 41
Jeu : pense donc je suis.
Race : Bah ... Troll, c'te question !
Classe : CM2
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 13 Jan - 5:09

Lassés d'une hypocrite contraction qui ne leur semble plus indispensable, mes zygomatiques se relâchent ... Un peu trop promptement peut-être pour assurer la crédibilité du sourire précédent, de convenance peut-être, mais qui n'avait pas vocation a être dédit dans un moment d'inattention !

Au moins n'ai-je pas été tenu de vider le verre dont le contenu, il s'en est fallu de peu, était voué à me nettoyer les sinus sous la vigoureuse impulsion de Blanche-Neige.

Qui m'accorde encore de l'attention depuis mon entrée en scène ?
Personne ne m'écoute, bien que tout le monde m'entende ...
Personne ne me me regarde, bien que tout le monde me voie ...
Toutefois, certains ne m'ont pas encore assez vu pour avoir envie de m'ignorer !

Soit ... Allons les rassasier !! Avec un dépit très gratifiant à mes yeux, notre hôte vient de se jeter dans les bras d'une espèce de chose plus dérangée que dérangeante ...

Il esquive brillamment l'incompréhensible dialogue naissant, projetant littéralement la Belle, à moins que ce ne soit l'autre moité de son conte, sur la chaise qu'il vient de libérer, chaise qui jouxte, hélas, la mienne. La "Rançon de la Gloire" ...

Rien ne sert de parler avec elle ! Soit elle m'écoutera quoi qu'il arrive, m'interdisant toute escapade professionnelle, soit elle retournera s'isoler avant peu dans un coin "à-éviter-à-l'avenir".

- Oh bieeen le bonsoir madaaa... Oooh, mais quel goujaaat je faiiis !!! Bieeen le bonsoir geeente demoiseeelle ! Notre cher hôôôte, visiblement submergééé par le flooot de ses conviiives, n'a pas eu le temps de nous présenteeer comme il se doiiit ! Je me préseeente : Fitz Blaireauuu ... L'heureux propriétraiiire du domaine de Malviiigne, de passaaage en ville ... Je suis en fait en quêêête ... [baisse le ton, jusqu'à donner l'impression de faire une confidence] Vous allez riiire ... Je cherche un maître de chais ... J'ai renvoyé le prem... euh, le dernier parce qu'il, tenez-vous bien ... (HRP irrépressible : Non !! Tenez-vous mieux !!) Il passait son teeemps à boire mon viiin, sous prétexte, ô combien fallaciiieux, de surveilleeer la fermentation du juuus !!!

Pendant mon interminable monologue monotone, une intenable petite peste tape à tours de bras ceux qui l'approchent dans une atavique inconscience puéricultrice ...

Je jette un regard à mon interlocutrice : son oeil est absent ... Le reste aussi ...

Gagné ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlequin
Fou du Roi .....Tac)
avatar

Masculin Nombre de messages : 9576
Age : 50
Jeu : Ithryn Luin !
Race : Humain
Classe : Egarée sous un trone
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 13 Jan - 12:45

Pendant que Fitz endort ceux qui tentent de l’écouter, j’observe le remue-ménage d’en face.
Shery n’a pas pris ses cachets on dirait…
Tant qu’elle s’amuse, tout va bien et puis que demander de plus, un peu de silence ma droite, peut-être…

Enfin au calme, perché dans mes pensées, je peux rêvasser un peu, siroter ce vin de tonnelet… une de mes passions, l’oisiveté, passion que j’aime à entretenir comme un bien précieux pendant que d’autres s’évertuent à s’activer dans tous les sens, et finalement s’épuisent à force de trop en faire.
« Point trop n’en faut » ce sera désormais ma devise toute inspirée de mon voisin de table qui… parle.

Je ne sais pas qui il est, mais il fait du vin comme on mange avec ses doigts.
Peu m’importe, si ses intentions sont de se faire passer pour ce qu’il n’est pas, il pourrait bien goûter à quelques petites surprises, un sort que l’on réserve à nos invités les plus viles et leurs sournoiseries sont généralement trempées dans le goudron et recouvertes de plumes, le tout arrosé de quelques volées de coup de pieds.

J’ai dit ça moi ?
Non, bien sur. Nous sommes des gens bien éduqués et nous le traiterons comme il se doit ; après tout, pendu ou éviscéré, la fin est indéniablement la même.

Pensant à haute voix…
Je lui colle un autre verre sous le nez, espérant par-là, lui couper le bavardage pour un temps, certes court, mais quel soulagement de ne plus entendre ses bruits de bouche. Parfois… qu’il est bon d’entendre un rot, plutôt que.. Fitz !

Et je repars dans mes pensées fugaces.

(…)

J’observe la femme qui se tient à la table d’en face, celle qui se masse le mollet avec grâce.

J’admire la patience de cette femme, belle et ma foi séduisante. Robe rouge, comme j’aime ces formes que la couleur met en valeur..
Gracile, le regard mystérieux, c’est une invitation à lever un verre, puis saluer la beauté. Merci dame Nature de faire des miracles si enjôleurs que l’esprit s’en porte mieux et l’âme errante sous la ceinture s’en redresse pour saluer, d’un garde à vous discret mais résolument raide comme un piquet..

Je tente son regard, un verre dressé, lui aussi, pour la saluer du bon vin des apôtres de la bonne table.
Et si elle ne le voit pas, ce sera partie remise.

_________________


Speaker Trapp Etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwena
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 33
Jeu : Aucun
Race : Humaine
Classe : Sérieuse ou folle !!
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 13 Jan - 14:38


Alwena ne savait plus trop où donner de la tête, l'homme vêtu de blanc l'installa à une table soit pour la faire taire soit parce qu'elle était trop lourde, vu ce qu'elle avait bu, elle opta pour la seconde réponse et peut être aussi la première.

Son ventre réclamait toujours de la nourriture qui calmerait ce gouffre qui s'était installé depuis quelques minutes, elle était installée à cette table, elle prit la fourchette prête à manger mais rien dans son assieste. Ah la galère, elle ne pouvait pas se lever de crainte de tomber les fesses les premières sur le sol si elle tentait de se rasseoir ou de se balader. En tout cas, elle vit du pain sur cette table, non pas qu'elle soit impolie en voyant tous ces gens debout qui semblait-il avait oublié d'avoir faim mais elle ne voulait pas faire un malaise juste pour être polie. De plus, elle devait à tout prix épongé toute cet alcool qui lui offrait des spectacles louches. En effet, elle entendait du brouhaha... elle croyait même qu'il y avait un concours de celui qui parlerait le plus fort, puis une course folle de deux personnes, elle n'eut pas le temps de voir le visage vu que la salle tournait encore.

Telle une fille élevée dans les rues, elle tendit son bras vers son pain qui ne faisait que l'appelait depuis que ses yeux les avait vus, elle arracha quelques morceaux qu'elle mangea. Elle se sentit un peu mieux mais cela ne calma pas sa faim pour autant, elle regretta d'être venue à jeûn à une telle soirée mais elle savait ce qui serait advenu si elle avait mangé avant de venir, tout le monde mangerait devant elle et elle resterait devant son assiette remplie de bonne chose et privée par ses soins d'être dégustée. Mais elle n'avait pas aussi pris une bonne solution en buvant dès le début à ce banquet, elle pourrait penser que c'était à cause du trac, le fait de ne connaitre personne. Non ce serait mentir plus qu'autre chose, elle n'avait pas l'étoffe de ces gens qui savent se tenir, non elle avait la mauvaise manie de boire en début de soirée ou vers la fin... peu importe le résultat était le même, elle buvait et faisait n'importe quoi car elle ne savait pas s'arrêter à temps.

Elle se rendit compte que l'homme vêtu de blanc l'avait installé près d'une personne qui avait l'air aussi de ne pas tenir l'alcool à moins que ce soit encore les effets de son alcool qui lui fasse voir des choses incompréhensibles, il commença à faire un discours, bizarrement elle le comprenait vaguement, elle savait qu'il s'était présentée, qu'il était le propriétaire de je ne sais quoi, il lui parlait d'un maitre de chais... C'est à ce moment que elle se rendit compte qu'elle avait trop abusé de l'alcool et une fois de plus, elle se jetta sur un morceau de pain, c'était vraiment impolie de sa part car au lieu d'écouter son interlocuteur, elle passait son temps à manger et voila qu'à la fin elle n'aurait plus faim. A force de penser à tout et n'importe quoi, elle se rendit compte que son interlocuteur s'était tu.

Elle se mit à taper sur la table et sourit pour on ne sait quelle raison puis elle regarda son interlocuteur, non ce n'était pas possible ces deux pains ne l'avaient pas désaoulée à ce point mais ils avaient un peu épongé cette erreur monumentale de boire en pensant tenir l'alcool... elle se disait bien qu'elle ne le referait plus mais à quoi bon se dire cela puisqu'elle savait pertinemment qu'elle recommencerait peut être pas dans un jour ni dans une semaine mais c'était sur qu'elle le referait et même plus tot que prévu.

Je ne savais pas que cet homme vêtu de blanc était notre hote... ralala j'en fais des bêtises, le prendre pour un ange... Mais vous n'avez pas tort il aurait pu nous présenter mais comment aurait-il pu vu qu'il ne sait pas qui je suis... Bref, moi c'est Alwena...

On pourrait croire qu'elle cherchait ses mots mais disons que c'était un peu le cas, d'abord elle devait remettre ses idées en place et ensuite parler en mettant un sujet, un verbe, un complément et tout le tralala pour bien parler... c'était assez pénible mais bon.

Elle parla tout bas comme si elle ne voulait pas que les autres entendent le secret de son interlocuteur même si elle se demandait pourquoi c'était un secret.
Vous cherchez un maitre de chais... bah je vous souhaite bon courage... moi je cherche la nourriture de ce banquet et je dois bien l'avouer, j'ai un peu trop bu pour faire les recherches...

Elle regarda autour d'elle, elle se demandait même si la nourriture n'était pas déjà sur la table... Là ce serait le comble mais bon elle ne faisait même plus attention à ce qu'elle faisait alors faire attention si la nourriture se trouvait face à son nez n'allait pas l'étonner.

Bon je suis arrivée en retard et j'ai peut être loupé le discours où on dit quand est-ce qu'on mange... quoi ça se fait pas de réclamer... ralala j'y peux rien moi si j'ai faim...

Elle se tut et sourit de bon coeur.
En fait si c'est de ma faute mais chut il faut pas le dire !...

Bon elle ne savait pas si Fitz l'avait écouté ou non mais elle se faisait bien des débats toute seule dans sa petite tête alors qu'on l'écoute ou non, ce n'est pas cela qui la dérangerait. Elle regarda autour d'elle pour observer... mais quoi ?? elle ne savait pas trop en fait, les gens, les mouvements, si la salle tourne toujours... allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erohir
La main au ...
avatar

Masculin Nombre de messages : 1100
Age : 30
Jeu : Ithryn Luin
Race : Éveillé
Classe : Duc Noir
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Jeu 17 Jan - 1:26

En tête d'une petite troupe, Erohir main dans la main avec Boadicea s'avançait vers les tables. Ils n'étaient pas les premiers à avoir eu cette idée... Une des tables demeurait encore vide, elle semblait toute désignée. Arlequin, d'ordinaire toujours bien entouré ne faillissait pas à sa réputation... Le saltimbanque trônait tel un roi attendant ses sujets. Jamais le bretteur n'avait vu autant de charisme chez un seul homme, si bien qu'a moindre de ses mots, Erohir le suivrait jusqu'en Enfer. Un capitaine, un maître à penser, un exemple... Non, plutôt un ami. Son regard était posé sur Arlequin au moment ou un sourire se dessinait sur le visage du guerrier. Une marque de reconnaissance, mais aussi un signe pour sceller leurs retrouvailles. En passant à coté de lui, il posa sa main sur l'épaule du mage et lui dit assez bas :

- Bonjour, ami.


Il ne s'attarda pas plus, et poursuivit sa route, il aurait toute la soirée pour discuter avec lui si l'envie l'en prenait... Erohir détourna les yeux du sorcier des mots pour les poser sur les tables dressées face à lui. Ce qui le frappa c'était l'élégance avec laquelle elles avaient été décorées. Pas de doute, les Ithryn Luin savaient recevoir.
Il se tourna vers Boadicea et lui dit avec un léger sourire en coin :

- Pas mal... Pas mal du tout.

Allez savoir s'il parlait du banquet ou du joli petit bout de femme qu'il avait sous les yeux, car le terme pouvait s'appliquer aux deux. D'humeur galante, il tira un des sièges et invita son amie à s'asseoir, la vision d'une nouvelle chute ne lui était pas des plus plaisantes. Se retourna pour se rendre à sa place, il croisa le regard d'un inconnu nommé Danahel. Il avait entendu son nom lors d'une conversation, mais il ne s'était pas présenté. Son regard un peu impressionné dérida Erohir qu'il lui dit :

- Ne me regardez pas comme ça j'ai l'impression d'être le Bourreau du village. Erohir. Vous êtes Danahel n'est ce pas ?

S'inclinant légèrement, le bretteur lança un sourire au jeune homme. Il semblait plus amical que le dénommé Syl Ewan qui avait un peu égrainé la patience d'Erohir. Son ton ne lui avait pas beaucoup plu... Même pas du tout. Ce genre de personnage qui juge un livre sur sa couverture l'irritait au plus haut point. Mais il était un ami d'Alqualoth, aucun mal ne lui serait fait tant qu'il serait son hôte. Erohir s'asseya à son tour dans un des sièges confortables, à droite de Boa, et proposa de lui servir à boire. Il lui chuchotta, toujours d'humeur taquine :

- Je n'essaie pas de te saouler, mais celà ira probablement mieux avec un bon vin. Je te sers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niniel
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 329
Age : 86
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Jeu 17 Jan - 1:38

Alors que je riais en bonne compagnie, la voix de ce bon vieux Fitz redevint soudain maître de mes pensées et de mes tympans. Je regardais les deux verres pleins logés dans ma main, il était indéçant de les garder avec moi. Et puis je voulais attraper un petit quelque chose pour la souris qui gémiait à mon oreille, en guise de remerciement. Et justement il y avait un plat de hors-d'oeuvre juste à ses côtés ! Demi-tour, quelques mettre à faire pour arriver à son niveau. Je tend un des verres sous son nez, n'hésitant pas à lui couper la parole. Et dieux, que ce silence est apaisant !

Mr Blaireau, je ris après avoir prononcer son nom, me rendant compte du comique de l'association avec "monsieur". Mr Blaireau, quel nom ! je ris à nouveau, ne pouvant me retenir, pourtant ce n'est pas si drôle. Me calmant après quelques éclats cristallins, je reprend : Mr ... goutez moi donc ce breuvage. Un viticulteur tel que vous ne peut que apprécier ! Attention, surtout, ça se sirote, prenez le plus de temps possible, sinon votre verre risque d'être trop vide plein !

Il l'attrape et je le lâche. J'avance d'un pas pour poser l'autre verre non loin et attraper un met... mais je perd l'équilibre, mon pied se prend dans ma robe, je sauve tout juste les apparences, évite la chute.
Quant à la souris... ce n'est pas un rat et il n'était déjà pas simple pour
elle de ne pas tomber de mon épaule. Mais comme moi, elle n'a rien vu venir... Et elle tombe en avant, direction les fanfreluches et glisse sous les habits...

File, petite souris, file. Embête le, chatouille le, fais nous rire...

Ah ça pour rire, je ris. La main devant la bouche, tentant de réprimer ce rire...
Mais non je ne peux pas, c'était presque inespéré. Je devrais m'escuser... impossible ! Et puis, je ne veux pas !
Je ris comme jamais je n'ai pu rire avant, découvrant la joie de se libérer, l'euphorie.
Je recule en le regardant se tortiller dans tous les sens, retournant vers Egon et Kheg.

Je pourrais faire revenir la souris à moi... mais, non !

[retour vers Egon et Kheg]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Troll
VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 41
Jeu : pense donc je suis.
Race : Bah ... Troll, c'te question !
Classe : CM2
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Jeu 17 Jan - 4:03

Alwena : - Vous cherchez un maitre de chais... bah je vous souhaite bon courage...

Le babillage d'Alwena perdure tandis que mon attention s'étiole ... Où est donc cette bon dieu de putain de cible ?! J'essaie de me remémorer les paroles de L. :

L. : - Il est petit comme un gobelin, prétentieux comme un gobelin, laid comme un gobelin ...
Fitz : - Consanguinité familiale ?
L. - C'EST un gobelin, triple buse !
Fitz : - C'était une tentative d'humour, madame ...
L. - Epargnez-moi votre humour ! En retour je vous épargnerai mon plus beau sourire.


Elle n'est vraiment pas commode la vieille, mais elle paie bien ... Très bien même !

Alwena : - ... c'est de ma faute mais chut il faut pas le dire !...

Cette dernière phrase d'Alwena appelle une réponse et m'extirpe de mes réflexions. De quoi pouvait-elle bien parler ? Aucune idée ... Tant pis, remplissage !!

Fitz : - Oh, mademoiseeelle, vous pouvez compter sur ma discrétion absooolue ... Jamaiiis je ne trahirai la confiaaance dont vous m'honoreeez mademoiseeelle !

Allez, une petite touche de vérité pour étayer le mensonge ...

Fitz : - Je resterai aussi discreeet que si vous ne me l'aviez jamais diiit !

Alwena est sans doute trop imbibée pour comprendre que je n'ai rien écouté à son verbiage ... D'ailleurs, en parlant d'alcoolique, une elfe titubante s'approche de notre table et s'imice sans sommation dans la conversation :

Niniel : - Mr Blaireau, quel nom ! (rires) Mr ... goutez moi donc ce breuvage. Un viticulteur tel que vous ne peut que apprécier ! Attention, surtout, ça se sirote, prenez le plus de temps possible, sinon votre verre risque d'être trop vide plein !
Fitz : - Merciii gente demoiseeelle, quel dééélicieux breuvaaage me portez-vous lààà ?

Je prend le verre et me prépare à jouer mon rôle d'oenologue averti, sobre par vocation. C'est à ce moment que l'elfe trébuche, ce qui entraîne le déménagement d'une petite souris, depuis le col de l'elfe jusqu'au mien.

Etrangement, le rongeur finit sa chute dans les pans de ma chemise, et commence une course affolée de mes aisselles à la naissance de ma toison pubienne. Je me contorsionne dans tous les sens pour essayer d'évacuer la bestiole sans enlever ma chemise, seul rempart entre mes dagues et les yeux de l'assistance hilare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel
Mauvaise Graine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1340
Age : 26
Jeu : Munu
Race : toi même !
Classe : Ben... c'est à dire que...
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Sam 19 Jan - 0:15

- Ne me regardez pas comme ça j'ai l'impression d'être le Bourreau du village. Erohir. Vous êtes Danahel n'est ce pas ?
- Je n'ai pas de respect envers les bourreaux, mais je n'ai pas l'impression que vous en soyez un... Vous avez plus le regard d'un solitaire... J'ai l'impression de ne pas etre trop discret.

Je vais m'asseoir à gauche d'Arlequin, en face d'un gars en train de se débattre avec ses vetements... Il a un probleme ?

En attendant, je ne me prive pas d'un verre de vin. La jolie couleur pourpre empli mon verre, puis mes levres.

Pas dégueu !

Meme super bon !

J'en boirais bien un deuxiéme !

Le deuxiéme est meilleurs encore que le premier !

Un troisiéme ?

Jamais trois sans quatre....

Le cinquiéme porte il bonheur ?

Bon, j'arrete la, parce que je sens que le sixiéme verre est placé sous le signe de l'ivresse promise, et je suis pas venu ici pour boire.


Tient, ou est Elysae ? Disparu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onidream.deviantart.com/
Arlequin
Fou du Roi .....Tac)
avatar

Masculin Nombre de messages : 9576
Age : 50
Jeu : Ithryn Luin !
Race : Humain
Classe : Egarée sous un trone
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Sam 19 Jan - 12:16

Qu’il fut difficile pour moi, d’être celui qui pris le rôle d’un chef. Rôle que j’aurais troqué au premier venu s’il l’avait souhaité, mais personne ne l’a souhaité et j’ai du jouer ce rôle aussi, un de plus dans la panoplie des rôles à jouer par envie ou nécessité.
J’ai tout fait pour ne pas avoir à subir cette étiquette, n’ayant pas l’âme d’un chef, d’un fort en gueule sans doute oui, mais d’apparence, seulement d’apparence.

De chef, il n’y a pas eu. Tout juste cette étiquette que certain colle et reluque parce que c’est nécessaire pour eux, que quelqu’un endosse cette fonction.
Moi, je n’ai été que le fort en gueule de cette joyeuse troupe, ni plus, ni moins.

Cette réflexion m’est inspirée par la main d’amitié posée sur mon épaule par Erohir.
Celui là, c’est un Ithryn, une belle âme bien faite.
Réflexion interrompue par des bavardages un peu délirants, ou bien est-ce le vin.
On devrait envisager de le frelater la prochaine fois, pour les invités qui n’en tiennent pas la cuisse.
Je devrais peut-être demander conseil à Fitz…

Mais celui-ci est déjà reparti dans un mono.. dialogue ! Cette fois…

Une souris ? Tien donc.

Mais, il est temps de partir un peu plus loin, d’aller à la rencontre d’autres invités, et pourquoi pas cette demoiselle, ou cette dame ; je ne le saurais qu’en l’abordant.

Je me lève, et suivant mon instinct, marche jusqu’à la table d’en face, sans avoir oublié de saluer mon jeune ami Danahel, en bonne compagnie dira t-on.

Piquant deux verres au passage et sur le plateau de Kheg, je m’approche de Perle et lui tends un verre.

_________________


Speaker Trapp Etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nenya
Lèvres de Rose
avatar

Féminin Nombre de messages : 1443
Age : 28
Jeu : Celui de la vie
Race : Un murmure
Classe : Une tempête
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Sam 19 Jan - 21:50

Me voici à table avec Perle et Shery, et Arl qui débarque!

Tiens tu tombes bien toi! Excuse moi, sans doute, de te couper dans ton élan, mais tu n'aurais pas une solution pour rendre à Shery sa taille d'avant?

Je désigne Shery du doigt et du regard, pitié fait quelques chose, je ne veux pas jouer baby-sitter, même si elle est adorable, bien que ça dépend des fois, j'aimerais bien pouvoir aller saluer quelqu'un...
Oui je sais, c'est de ma faute, mais ça ne coûte rien de se renseigner. Sinon je vais voir Egon, mais pas sur que la mistinguette vienne avec moi...

Un grand sourir, il faut bien ça! On n'a rien sans rien.
Il ne reste plus qu'a esperer que Shery ne m'en tiendra pas rigueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shery
Gamine... (?) (Tic et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1178
Age : 33
Jeu : Sarwyen
Race : Descendante du singe
Classe : Pie
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 20 Jan - 1:51

Assise a cote de la dame au bleu, parce que Nenya la voulue et que moi ben j'avais rien d'autre a faire, je regarde l'inconnue avec de grand yeux candides et un énorme sourire sur les lèvres.

Pas besoin d'excuse je suis déjà excusée d'avance, c'est dans les gènes.

Les pieds qui fouettent l'air, les coudes sur la tables je m'ennuie, sont nulles les grands rien qu'a tourner en rond et a faire je ne sas pas quoi.

Y'a bien les deux pas beaux la bas au ba,r mais Nenya me laissera pas les rejoindre, Shery et les bouteilles de verres c'est pas un bon mélange et gnia gnia gnia...

Tiens tu tombes bien toi! Excuse moi, sans doute, de te couper dans ton élan, mais tu n'aurais pas une solution pour rendre à Shery sa taille d'avant?


Mais !!!! ah non hein tu me touches pas de ta baguettes hein ! gare a toi non mais ! en plus je sais même pas ou tu la trimballé avant ! et puis elle est très bien ma taille ! Juste ce qu'il faut pour courir entre les jambes d'un centaure !

Pas touououououououououououche ! et en moins de temps qu'il ne faut pour dire ma-chérie-Shery-adorable-que-j'aime-a-la-folie me voila déjà loin de la table et de ses occupants.

Ou est ce que je vais bien pouvoir aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 29
Jeu : Nawakim
Race : Sucre et sel
Classe : Oh la vilaine !
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 20 Jan - 2:04

Toujours a table, je profite de ma position pour observer discrètement ce qui m'entoure...
Chose qui ne dur pas longtemps car...
Lui.
Mon regard s'arrette, je ne sais pourquoi, peut-être l'éclat de son costume, ou son masque qui attire en montrant bien ce qu'il veut cacher...

Complètement absorbée par sa personne, je remarque a peine les mouvements de la jeune demoiselle et de sa petite copine, un regard , un sourire pour ne pas les ignorer trop froidement, mais mes pensées sont tout ailleurs...

La-bas, autour de lui et de son masque...

Comme devinant mes questions et mes regard furtives, il s'approche et me tend un verre...

Arlequin qu'ils t'appelles mais quel est ton vrai nom ? qui cache se morceau de cuir ?

Je prend le verre de sa main, muette,
Je sent mes joues rosir, il ne le remarquera peut-être pas sous ses lumières...

La petite fille s'en va, dommage elle aurait peut être su détourner son attention de ma personne juste le temps que je reprenne mes esprits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alquäloth
MinItrhyn de luxe
avatar

Féminin Nombre de messages : 1566
Age : 24
Jeu : Ithryn Luin
Race : Elfe
Classe : Castagne !!!!
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 20 Jan - 12:10

Aïe...
Début des hostilités, on dirait.
Ding ding...
Round 1.
Syl Ewan VS Erohir.
Pour l'instant, ça semble pas parti bien méchamment, mais pourquoi, Syl, pourquoi fallait-il que tu lui parles sur ce ton assez antiphatique ? Ca doit être encore ta magie qui te joue des tours, comme il y a longtemps, lorsque tu avais pris cet autre centaure satowaien pour une incarnation du diable...J'ose en tout cas espèrer que tu ne tires pas ici les mêmes conclusions. J'ai pas envie que ce festin se termine en brochette-party d'Erohir et en apéricubes de centaure. Donc, on prend son temps pour écarquiller une paire d'yeux chargés de reproches à Syl, mais pas trop lourds, non plus, les reproches. Juste pour dire " rhôlala, toi et la courtoisie..." en mentant à moitié. Ombre de sourire au coin des lèvres. Ca faisait trop longtemps que je ne l'avais pas grondé ainsi, comme un gamin en tort, alors que c'est moi qui suis toute petite, et lui trois fois plus grand que moi...On jouait souvent sur ce fait-là, autrefois. J'aimai bien lui envoyer des boutades et je m'amusais de le voir baisser faussement la tête dans une attitude de regrets feint...Ca me manquait.

Je suis donc d'un pas léger le cortège qui se dirige en direction des longues tables de bois. Précédés par le duo Danahel-Elysae, discutant avec courtoisie ( tiens tiens, à propos de courtoisie, j'aurai bien quelques petites choses à lui rappeler, au fait, à celui-là...), Boa, encore fragile et frémissante, s'appuie avec recconaissance sur l'épaule d'Erohir. Derrière, il y a moi et Syl. Mais le passage n'est pas aisé pour moi, à travers cette foule de gens fermement décidés à ne pas baisser le regard pour voir qu'un p'tit truc violet s'agite à leurs pieds...Je laisse donc Syl passer devant, et me calque avec ravissement dans son sillage, jusqu'à ce que nous parvenions à la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miw
Tichat
avatar

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 30
Jeu : Ithryn Luin
Race : félys
Classe : sorcière
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 20 Jan - 18:53

Arrivée en bas des escaliers, je vois une partie de la troupe qui se déplaxe vers une table. Alors, je suis le mouvement, venant poser une main sur l'épaule d'Alquäloth en guise de salutation.

-Coucou

Je ne trouve pas grand chose de plus à dire pour l'instant. Ma langue se dénouera sans doute quand j'aurais bien festoyé. Et attendant, c'est mon ventre qui cherche à faire la conversation, mais je fais comme si je ne l'avais pas entendu et je souris.

La pièce me parait grande, les invités aussi. J'espère que mon assiette me fera le même effet.

Pendant que chacun prend une chaise, je m'assois en tailleur sur un coin de la table.
Erohir, Boa, Alquä, Danahel... que de la bonne compagnie. Et aussi deux personnes que je ne connais pas. Un centaure et une femme qui a un je ne sais quoi qui m'hérisse le poil derrière la nuque. Mais s'ils sont ici, c'est sans doute que ce sont des amis.
Je suis étonament calme. Il faut dire que je n'ais pas vraiment d'énergie pour faire autrement, ce qui n'est pas plus mal.
Tu t'es trompé Liûie, il n'y aura surement pas d'incendis ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shery
Gamine... (?) (Tic et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1178
Age : 33
Jeu : Sarwyen
Race : Descendante du singe
Classe : Pie
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Lun 21 Jan - 11:49

Bon alors d'ou qu'je vais ?
Hmmmm ah mais oui j'avais un truc de la plus haute importance a faire après mon chocolat !!!!

Hop,hop,hop un plongeon sous la table et on y va

Chaussures, chaussures,chaussures,sabots,chaussures,chaussures et chaussure,chaussures, pieds nus ! voilà.

Assise en tailleurs face a ces jolies tits pieds, je me met a réfléchir mais alors fooooort.
Hmmm non je suis désolée ma Boa mais en machin-a-quatre-pattes t'etais mieux.
Mais t'inquiètes pas ma jolie, vais t'arranger ça vite fait bien fait.

Alors, alors hum hum
Au grand problèmes les grands moyens qu'ils disent, bon ben me reste plus qu'a sortir de sous la table discrètement et vite vers Lichou, on profite que chuis bonne en empruntage et...
une baguette de sorcier une !

M'en faudrait ptet deux pour être sur, non parce que ça serait bête de transformer Boa en grenouille, oui deux ça sera mieux.
1,2,3 et voilaaaa la baguette d'Egon aussi.

Comment qu'ils disaient déjà ? abracadabra ?
Oue ça doit être ça....
Faut se concentrer sortir un peu la langue fermer les yeux et...

Abracadabra.


Et vla ti pas qu'une grosse boule d'électricité sort des deux baguettes, fonce vers le plafond, défonce le plafond, fait encore un peu de grabuge dans la pièce d'au dessus et disparait...

Oups...vont pas être content...

Les deux baguettes derrières mon dos je recule toute petite, toute discrète vers la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alquäloth
MinItrhyn de luxe
avatar

Féminin Nombre de messages : 1566
Age : 24
Jeu : Ithryn Luin
Race : Elfe
Classe : Castagne !!!!
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Lun 21 Jan - 18:40

Je sens quelque chose derrière moi, une présence chaude et toute douce, qui me salue...Miw ?
Ouiii, c'est bien elle ! Je me retourne pour aller la saluer à mon tour, quand une énorme boule de feu jaillit de sous la table, ricoche sur les murs et le plafond, une fois, deux fois, puis disparaît dans les étages...
Au début, j'ai cru mal voir. Alors quand j'ai ouvert à nouveau les yeux et que j'ai vu ce gros trou carbonisé dans le plafond, j'ai du m'y reprendre à plusieurs fois pour y voir à nouveau clair. Miiiiiiw ? On sait que t'adore jouer avec le feu, comme la dernière fois au lac où t'avais crâmé tous ceux qui bordaient les berges, mais quand même, ça, tu le réserves pour dehors...
Je vais lui en faire la remarque quand je me rends compte qu'elle a le même air stupéfait que moi et que toutes les personnes alentours.
Ah.
Donc, pas Miw, en fin de compte.


- Salut...Ca fait plaisir de te revoir, ça faisait longtemps...Tu vois, ça a beaucoup changé ici, enfin le décor je veux dire...Surtout depuis que le plafond est percé d'un joli trou que je me demande bien d'où il sort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miw
Tichat
avatar

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 30
Jeu : Ithryn Luin
Race : félys
Classe : sorcière
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Lun 21 Jan - 23:02

"Ce soir, on va mettre le feu". C'était qui "on" ? Peut-être pas moi en fin de compte. Mais je devrais arrêter d'y penser, ces mots m'obsèdent.
Je n'ai pas vu d'où était partit le coup. Alors comme tout le monde, je regarde bêtement le plafond troué. Et ça me fait un peu rire (sans doute la fatigue, parce qu'il n'y a pas vraiment de quoi).

-Effectivement, la déco à changé. J'aime bien.

M'enfin, ça ne ce dit pas des trucs comme ça ! Déjà que ça ne ce pense pas vraiment non plus, du moins pour quelqu'un de sensé. Ca m'a échappé. Je n'ai pas pu m'empècher de sourire en voyant cette jolie oréole brûne cendrée ornant le trou, là où la matière semblait robuste. Le feu était puissant. J'aime la puissance, c'est beau.

-Moi non plus, je ne sais pas d'où ça viens. Mais je jure que c'est pas moi.

Si c'est pas moi, ça pourrait être Lui. Mais lui, est-ce que ce n'est pas une partie de moi ? Dans ce cas, je serais au moins à demi-coupable et à mon insus... Nan ! Je ne pense pas que ce soit Liûie. Si je m'inquiète tout le temps, il va finir par gagner et ça, il en est hors de question.
Et puis, pour le moment, j'ai d'autres soucis qui, d'instinct, me parraissent bien plus importants.

-Quand est-ce qu'on mange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlequin
Fou du Roi .....Tac)
avatar

Masculin Nombre de messages : 9576
Age : 50
Jeu : Ithryn Luin !
Race : Humain
Classe : Egarée sous un trone
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Mar 22 Jan - 14:39

Gracile et séduisante, un regard, un geste, la grâce née d’elle, mais qui est « elle »…
Elle accepte le verre sans un mot, tout juste un regard, une gêne, un rencontre entre la gêne et le regard, symbiose et pincement subtil au cœur, palpitation précieuse qui appelle, éveille, crisse sous la peau, et serre le ventre.

Je suis surpris, ce regard…

Nenya m’interpelle.
Mais les prouesses de Shery plongée dans la phase gamine insupportable, et pourtant si mignonne qu’on aurait pu lui donner un baisé sur le front (le bon dieu peut-être pas) interrompent toute tentative de dialogue avec elle ; Perle, il me semble.

Elle court, saute, se cache et pique ma baguette un peu rouillée. Quoi qu’entre ses mains, je réalise que cet objet détient encore quelques miracles, le plafond en mesure toute la force.
Pourvu qu’elle se calme…
Elle pourrait transformer ce château en ruine pour touriste, et on y collerait une pancarte : ci git les restes d’un banquet, transformé en feu de joie par une gamine qui aurait du se contenter de bouffer du chocolat.

Mais.. depuis quand ma baguette réagit-elle à un vieil Abracadabra !
Je suis donc, un si piètre sorcier pour n’avoir jamais eu l’idée de tenter la chose..
De toute façon, la sorcellerie m’intéresse moins que ce verre devant moi, qui n’attend que d’être asséché, et rempli à nouveau.

Stop donc, au remue méninge. Retour à une réalité bien plus jolie à regarder…

"Perle… C’est bien ça ?"

_________________


Speaker Trapp Etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niniel
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 329
Age : 86
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Mer 23 Jan - 0:21

Musique (à la fin de la playlist, cliquez sur le nocturne op 48 n°1 in C minor et suivez le rythme de la musique...lentement... les [...] correspondent à des changements de thème)

Pas... rire... cri... bruit... note...
Une soirée, des éclats de rires, délicieux et divins... comme ce vin... Un ballet de la société.
Pas... souffle... joie... vie... rire...
Le vin coule et les âmes dansent, s'entre-mêlent, se découvrent et se perdent, flammes qui réchauffent un âtre, des coeurs, des joues...

Danse... rêve...

Et moi je ris, je sursaute, je regarde, j'admire. Je recule, pliée en deux, écoutant la mélodie, le chant des éclats de mon rire, des verres qui trinquent...

Un trou dans le plafond...

Lui, il gigote, il hurle, il se secoue dans tous les sens. Essaye d'extirper la bête qui le chatouille, tout en restant habillé... étrange.

Un pas... un deuxième...

Je ris... et puis j'ai pitié, pas de lui, de la souris. Je la rappelle, je l'appelle de toute mon âme, parce qu'elle me manque aussi, parce que je ne veux pas son malheur.
Mais elle ne vient pas, je la sens puis elle m'échappe... je n'y arrive plus... Empathie... perdue ?
Elle saute du creu de la manche et s'enfuit, loin.
Elle ne m'écoute pas, ne répond pas.
Et la joie passe. Un temps.
Ce dernier verre que je finis... celui de trop.
Je reculais, je m'arrête, l'alcool m'emporte, guide mes pas.


[...]


Tu avance, je recule.
J'avance tu recule.
Tango sauvage, pas de deux burlesques.
Tu es venue, puis repartit... à jamais, comme lui.
Je te donne et tu m'abandonne.
Tu m'accepte puis me rejette.
Rouvre une blessure, profonde, incompréhensible pour bon nombre...
Mais toi tu es vivante, petite sourie... reviens moi !
Reviens moi, Feänor.
Ce bel isabelle, grand et sauvage. Toujours là pour moi.
Je me rappelle de son souffle chaud sur ma peau, du son de ses sabots sur le sol dur, de son poil doux. De cet étrange lien. Un bout de mon âme lui appartenait... il est parti avec... me laissant un peu de la sienne. Nous nous comprenions... Un langage entre nous, imperceptible pour autrui...
Beau cheval... Tu me manque.


[...]


Je te revois galoper, jouer avec fureur, m'emmener au bout du monde !
Je te revois... galoper comme si ta vie en dépendait, et puis tomber, une chute mortelle sur les rochers... Impétueux comme tu étais, tu allais trop vite...
Le sang se répendait, sur le bleu du roc, puis le vert de l'herbe et enfin le blanc de ma robe...
Tu es partis, en un claquement de doigts, trop vite.
Je pleurais, et j'en pleure encore aujourd'hui...
Ne plus jamais te revoir.
Ne plus jamais te sentir près de moi.
Ne plus jamais caresser ton poil, admirer ta robe brillante, tresser tes crins.
Ne plus jamais refaire le monde sur ton dos, galoper dans les plus beaux endroits.
Partager tout simplement, la beauté, l'instant, l'amour.
Ce jour là, tu galopais trop vite, je courrais vers toi, je criais, je savais, et tu es tombée, devant moi.
Je me souviens de ton souffle chaud... ton âme généreuse... tous ses instants, sur terre ou en mer, je croyais être dans les airs avec toi, voler au dessus du monde, là où rien n'est impossible, là où tout paraît si beau...
Beaux et tristes souvenirs entre-mêlés...
Car oui, je l'aimais, pas comme on aime un homme ou un frère, mais ni plus, ni moins, je l'aimais.


[...]


Et puis je repense à ton galop, magnifique et fougueux, ton souffle qui me réchauffe...
Alors, je souris à nouveau, je danse, je tournois.
Au son de la musique, du pianiste, divin interprète d'un morceau étonnant d'émotions.
Un pas devant, un pas derrière, tango...
Les jambes se croisent, s'entre-mêlent avec le vide.
Je danse comme nous avons dansé tous les deux.
Un pas à droite, un pas derrière, un pas à gauche, un pas devant.
Je tournois, j'avance, je recul.
Un joli pas de deux, bien orchestré, bien chorégraphié.
Les bras écartés, les yeux vers le ciel, je tourne et je tourne, et tant pis pour ceux qui sont trop près.
Peu à peu dans ma valse endiablée j'avance vers la table.
Je monte dessus et je continue de danser, sans honte, ailleurs.
La souris s'est enfuie, je souris et je la renis.
Un pas devant, un pas derrière, tango...
Les jambes se croisent, s'entre-mêlent avec le vide.
Je repense à toi, à tout, à rien.
Je suis libre comme l'air, légère comme le vent, enjouée comme une rivière, belle comme une étoile.
Le temps s'arrête, pas la musique.
Je tournois, je sautille, je danse...

Et puis, et puis...
Ma main ? Ma main ??? Ma maaaiiiiiiiiiinnnnnn ?!


[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niniel
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 329
Age : 86
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Mer 23 Jan - 1:18

Musique

Ma main ?! Verte, moche ? Et beuuarh ! Ca se répend comme la gangraine le long de mon bras !
Je me vois dans un grand ballet classique, montrant ma blessure telle la belle au bois dormant, exaltant ma folie devant une assemblée, accusant celui qui m'a trompée telle Giselle, punissa...

Ha ! T'es pas dans un ballet classique, t'es plutôt dans une mauvaise comédie ma vieille.
Et arrête de danser, t'es ridicule ! Tu nous fait quoi là ? Un Tsatziki, heu Sirtaki ?? Un Doundounba ? Une bourrée ?
Ah, ça pour être bourrée !


Eh ! T'as fini oui ! Et puis je ne suis pas vieille, ni ridicule ! T'es qui toi d'abord ?

Abrutie d'elfe ! Et arrête de danser bon dieu ! J'en peux plus, je n'arrive pas à te suivre !!


Je ne suis pas une abrutie !!! Et je danse si je veux, j'adore cette musiqe, c'est entraînant !

Entrainant ? Je veux le magnifique morceau de classique, sublimement interprété par le grand Gobelin Rubis Stein ! Ca c'est de la musique... pas comme cette daube avec l'autre truffe qui chante suraigüe...


Hey, shut up, you, son of *bip* (la télé américaine a censuré ce passage)

Gnaaaaaa ! C'est qui celle là encore...
Y'a pas un bouton « arrêt » dans ton cerveau, grognasse ?

Laisse moi danser, Janus sans face !

Et hop, un pas devant, je sautille sur la table, je m'éclate et qu'importe leur regard sur moi et...
AAAAAAAAAaaaaaaaaaaaah ! NON ! Pas mon bide, ah non ! Il est moitié vert... Et vanille/pistache ça ne va pas ensembleeeeuuuuuuh... Et ah, non pas plus bas, je ne veux pas une moitié de... roooooooo

Je me baisse, je m'assois et j'attrape une cuillère en argent.

Non c'est moi qui attrape l'argenterie, histrion !


Si on lit dans nos pensées en plus, on ne va pas s'en sortir !

Je regarde le métal bien astiquer, je me regarde dedans, quel beau profil de bel homme gobelin sexy et accompli !

Je me regarde aussi ! Et je ne vois pas d'homme sexy... par contre y'a une belle plante !

Tais-toi !

Et...

AAAAAaaaaaaaaaaaaaaahhhhh !

HUUUUUUUUUUUuuuuuuuuuuuuuhhhh !

HAUAUAUUAUAuauuuuuuauauauauaaaahhh !!
Ma tête, mes oreilles, ma symétrie !
Je suis un(e) Gobelfe !!!


Y'a pas à dire, y'a pas de bel homme sexy...

J'attrape son oreille, moche et pendante.
Et moi son affreux petit nez.

Laisse mon visage tranquil, saleté !
Non c'est mon corps, casse toi, toi !
Raaaaa... Rrrrrrrrrrrrr...

Va-t-en, c'est MON corps, tu es juste locataire parce que JE l'ai voulu !
Non, c'est MON corps !

Abrutie d'elfe et satanée pillule... J'admet que tu es largement plus intelligente que les elfes de par chez moi, mais il a fallut que je tombe sur l'alcoolique du village...
Tu as largement baissé dans mon estime depuis les derniers évènements. Je croyais que tu tenais l'alcool ?


Mais je tiens parfaitement l'alcool d'habitude ! Je n'ai jamais bu aussi peu.

Et, mais tu vas arrêter de gigoter dans tous les sens comme ça !
Et toi, tu ne voudrais pas lâcher mes cheveux ? Arrêter de les tirer ? Ca fait mal !

Elle m'agace à bouger comme ça, à danser, elle ne peut pas s'en empêcher ! Ou au moins laisser ma jambe en dehors de tout ça. Viens par là ma jambe. Je t'attrape, je te mords, ça fait mal mais si ça peut t'arrêter !

F'est fini, voui ! Fois rificule, mais fans moi ! T'vas t'arrêter, fale jambe !
Et ftoi rend moi mon corps, où arrête de penfer au moins !


Les deux êtres se battent, les coups de poings et de pieds valsent, tout comme une grande partie du contenu de la table. Etrange bataille entre un bras qui tape l'autre, une lèvre qui mord sa moitié, un pied qui attaque le deuxième, et vice-versa.
Drôle d'être, moitié elfe, moitié gobelin...

Tu vas me rendre mon corps maintenant, oui ?

J'attrape une pelle à tarte, en argent bien sûr, je me cogne là tête avec, plutôt son côté.
Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en ! Vas-t-en !

Non !

J'attrape la pelle, parce que ça fait mal et je lui arrache des mains.
Je veux danser encore, cette hercule de solderie m'a stopé dans mon bel élan ! Alors je me redresse, avec l'aide de mon bras, tant bien que mal. Mais...


Mais... On n'est pas le dahu mais pas loin, et la table n'a pas la pente d'une montagne... alors nous retombons, enfin je retombe lamatablement sur la table, parce que MADAME veut danser...

Si tu faisais des efforts aussi, coloquinte !
Je me re-relève, moi à côté de la table, et lui dessus. On tient, c'est merveilleux !

Bon on fait quoi maintenant ?

Si tu n'avais pas oublié ce que tu venais faire ici aussi...
Connerie de pillules, je n'avais pas prévu que tu te loge dans mon esprit...


Dis donc, il nous regarde bizarrement lui.

Tout le monde ME regarde bizarrement. Toi, t'es un parasite temporaire.

De nous deux, celui qui à le plus l'air d'un parasite c'est bien toi.

Et je ris aux éclats devant cette situation très inattendue, alors que lui, il ronchonne, à la fois perplexe et énervé... Je ne serais sans doute pas la seule à rire si la perplexité de l'assemblée se dissipait.

Et moi je baisse le regard, attéré... et de là, j'ai une vue parfaite sur ses rondeurs... et je dois dire que ça a des bons côtés d'être moitié elfe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Troll
VIP
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 41
Jeu : pense donc je suis.
Race : Bah ... Troll, c'te question !
Classe : CM2
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Mer 23 Jan - 1:53

La grande ligne droite du bras ...
Tourner à gauche à l'aisselle ...
Via l'omoplate, jusqu'à la nuque ...
Au rond-point du cou, prendre la direction du pectoral gauche ...
Descendre en diagonale la barre abdominale jusqu'à la ceinture ...
Remonter ...
Recommencer ...

Le rongeur, insaisissable, poursuit inlassablement sa course infernale dans les plis et replis de ma chemise tandis que je me contorsionne vainement pour l'intercepter.

La colère, épidermique à plus d'un titre, monte en moi et menace d'éclater au grand jour lorsque la bestiole, enfin, daigne s'esquiver par ma manche droite.

Fitz : - Pas trop tôt, bordel !

Exclamation malheureuse, jurant affreusement avec mon rôle de nouveau bourgeois soucieux des convenances ... Heureusement pour moi, l'attention générale est dans le même temps accaparée par la vaporisation du plafond de la salle, frappé par une énorme boule de feu venue de nulle part ...

Je contemple mon aspect ... A moitié débraillé, la chemise et la culotte maculés de vin, il est temps de se refaire une beauté ... et d'explorer les étages.

Me parant du masque traditionnel de la vertu offensée, je me dirige résolument vers l'elfe colporteuse de souris, virevoltante dans son délire éthylique. Arrivant à sa proximité, je force encore un peu plus la note et lui jette d'un ton pincé, vibrant d'une colère non feinte :

Fitz : - Mademoiselle ! Indépendamment du fait qu'il se soit exercé à mes dépens, je crains que votre humour n'ait très sérieusement souffert de l'alcool dont vous semblez avoir abusé tantôt !! Vous permettrez que je me retire afin de remettre ma toilette en état.

Toute à son ivresse, sourde à mes doléances, la jeune fille continue sa sarabande solitaire, diffusant à l'entour les vapeurs d'alcool qui fusent de sa personne.

Drappé dans une dignité que je suis loin d'éprouver, je tourne les talons et me dirige résolument vers l'escalier. J'en entame l'ascension, tournant le dos à la salle, explorant attentivement du regard les ombres du palier qui me domine. La scène, très inhabituelle, qui se joue derrière moi, échappe totalement à mon attention.



[Fitz n'ira pas bien loin, l'accès lui sera interdit du fait de ... d'un trou, que dis-je, d'un gouffre barrant le corridor au-dessus de la salle de banquet. Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niniel
VIP
avatar

Féminin Nombre de messages : 329
Age : 86
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   Dim 10 Fév - 20:18

Réflechissons... réfléchissons...

Saucisson ?

Si seulement elle pouvait arrêter de penser...

C'est ma panse qui parle.

Chuuuuuuuuuuteeeeeeuuuuuuh !
Elle a été munuroiser ou quoi ?! J'avais choisi une elfe d'une contrée lointaine exprès... mais non...

Il faudrait vraiment que je lise la notice des ces pillules. D'ailleurs l'alcool semble avoir un sacré effet dessus.

J'ai soif...

Tu me fais vraiment penser à quelq...
Dis donc N...

Donc !

J'y crois pas !
Niniel, tu ne veux pas récupérer la souris s'il-te-plait ?

Pourquoi ?

Parce que !
Et après je te trouverais autant de verre d'alcool que tu le désire.

Je peux me les trouver moi-même, j'ai le bras plus grand que toi !

Je t'en supplis récupère cette souris, et après tu buveras et mangeras à t'en imploser l'estomac, te faire péter le foie, t'imbiber le cervelet, et tout, et tout.

Bon d'accord.

- Il faut vraiment que je me débarrasse d'elle, ça urge !

- Qu'est-ce que tu dis ?

- Qu'il faut vraiment que je me prélasse ma belle, ça urge.

Pendant que l'elfe attire la souris, le gobelin remplit encore et encore des verres, avec tout et n'importe quoi. Ce qui n'est pas chose aisée quand on a qu'une main.
La petite souris revient au bout de quelques minutes et se voit replacer sur l'épaule.
Le gobelin tend les verres trois par trois à l'elfe, il lui vide lui même dans le gosier, les
¾ du liquide se retrouvant sur son visage puis son coup et enfin sa robe...
Et au fur et à mesure que les verres sont bus, la peau diaphane recule au profit du verdâtre gobelin.
Il reprend enfin possession de tout son corps, seulement vêtu d'un petit pagne et il file aussitôt sous la table, toujours avec sa souris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le banquet : autour des tables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le banquet : autour des tables
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apprendre les tables de multiplication
» Le Banquet au Moyen âge
» [CF] Discussions autour du CF 2010 des JCE à Poitiers, le 25-26 Juin
» Recuperation des tables
» Banquet médiéval 1er Aout à Pertuis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: Epoque Med/FAN (moyen age) :: Le chateau-
Sauter vers: