[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rp c'est parti !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Speaker Trapp
Maître Etalon
avatar

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 42
Jeu : libre
Race : humanoïde
Classe : Terroriste
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Rp c'est parti !   Lun 27 Aoû - 15:56

- Vas-y, te gène pas ! Non mais fous-moi la tronche dans la taule tant que tu y es !

Et un petit défilé musclé pour démarrer la journée, rien de tel pour faire sentir sous les bras et apprendre la marche au pas. Voilà à quoi on est réduit sur ce rafiot, marches, marches, bouffes, obéis et fermes-la, surtout fermes-la.

Moi, je marche pas au pas, alors je prends des coups de matraque dans le bide. Un petit 400ar ça réveille et ça met en jambe. On s’y fait, question d’habitude.
Et je la ferme pas non plus.
Alors, j’ai droit au quartier grand luxe, la panacée pour séjour à l’étroit, un cinq pièces cinq en un. Du réduit sur mesure, et si t’as pas la bonne taille, t’as plus qu’a apprendre les joies de l’encastrement. Idéal pour donner envie de faire un régime aux bananes déshydratées.

Mais je pense, je réfléchis, je vis ma liberté dans les alcôves de mon esprit libre, malgré les murs électrifiés, les faisceaux micro ondes qui ferment ma cellule, malgré le vide sidéral, cet espace étouffant et glacial.
Personne ne m’enfermera même sur Xéron, je suis et resterais libre penseur. Et j’emmerde les droits communs, vicié jusqu’à l’os.

Xéron…
Planète des esclaves…

Mais non voyons ! Planète minière, c’est comme ça que la nomment nos chers dirigeants, ces chiens cupides qui ne supportent pas l’idée qu’on puisse penser autrement.. qu’eux.
Le fric, le pognon, les profits astronomiques et la petite vérole pour le commun de ceux qui crèvent s’en oser demander l’aumône, le peuple et les terres conquises sont leur garde bouffe, peu importe le prix de la vie. Il n’est pas question de vie ici, mais de profit !

En attendant ça secoue là…
Oh put… !

Avec un peu de chance on va se faire scotcher la moelle sur un de ces astéroïdes, fini la course, fin du voyage, perte financière, ça va chier dans les tours financières !
Le PDG de la multi des convoyeurs de prisonnier va pré-suicider le collectif en place et réduire ses fins de mois. Y a du reclassement dans l’air.

- Oui bon ça va, j’ai pigé ! Pousses-moi encore et ta matraque va te servir de pied de chaise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamina
Apprenti
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Age : 34
Jeu : sans
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Lun 27 Aoû - 17:28

Pousse-moi encore plus fort imbécile!
La vache il m'a projetée contre la paroi de ma cellule avec une telle violence que j'ai le bras endolori.
Je me sens dans la même situation qu'à la prison des femmes. Depuis la mort de mon ami les événements s'enchaînent à une vitesse inouïe.
Le psy qui m'avait reçue pour l'entretien m'a fait des avances pour m'aider à me sortir de cette situation, et de l'avoir envoyer promener avec colère m'a value d'être classée totalement rebelle, moi qui n'avait jamais discuté le moindre travail qu'on m'avait donnée.
Ce classement m'a value d'être dirigée dans ce qu'on appèle bêtement la prison des femmes mais qui n'est en réalité qu'un laminoir où on nous empêche même de penser.
J'ai été tellement stupide d'être aussi docile avant.
Quand je me suis retrouvée enfermée dans cette prison la directrice m'a prise en grippe dès le début, me soumettant aux pires corvées.
Un jour qu'elle me parlait en me regardant bizarrement elle m'a passée un doigt sous le menton et j'ai tapé sur sa main. Ceci a suffit pour qu'elle monte un dossier béton et que je me retrouve dans ce rafiot tout pourri.
Le destin s'acharne sur moi ici aussi, un des officiers de garde m'a dit qu'il pourrait s'arranger pour me faire passer des jours plus agréables et je lui ai jeté au visage que je préfèrerais crever. Les yeux rouges de colère il m'a dit qu'il allait s'en occuper et depuis je suis tellement bousculée que mon corps est tout meurtri.
De toutes façons la fin m'est égale, tous mes rêves se sont envolés...


Dernière édition par le Lun 27 Aoû - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adramelech
Turlupin
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 30
Jeu : En Recherche
Race : Restons polis
Classe : Ouaip
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Lun 27 Aoû - 18:51

Et je matraque, et je matraque, et je paralyse de temps en temps, histoire de montrer à ces chiens de terroristes qui, vraiment, est le maître.

Voila comment je devrais penser. Voila comment pensent tous les gens comme moi.

Les escadrons de liberté.

Foutaises.

Ces terroristes ? Ultime espoir pour un monde privé de liberté.

Nos adorés dirigeants ? Des chiens, chefs de meute, ils ont trouvé le pouvoir, et détruisent toute résistance.

Marche ou crève ?

Non.

Marche et Crève.

Garde la queue basse, abstient toi de penser et tu vivras peut-être encore dix ans.

Mon seul regret est d’être obligé de détruire nos potentiels libérateurs.

Voila le prix pour fomenter une évasion de taille. Si seulement je pouvais être assuré du succès de l’opération, mes remords s’éteindraient peut-être. En attendant, je sers les dents et frappe avec toute la violence dont je suis capable, sous l’œil satisfait des contrôleurs, assidus profiteurs qui s’empressent de faire changer de côtés tout garde dont le geste pourrait permettre à un esclave de garder le dessus.

Mais si tout se passe bien, après l’atterrissage de ce vaisseau, il ne resterait plus qu’une semaine à la planète esclave à vivre sous le joug de cet empire de pourriture. Un vaisseau pirate nous larguera de l’armement et nous aidera à prendre le dessus sur les gardes et à repousser l’armée une fois notre forfait exécuté.

S’il est une entité qui régit toute chose, j’en appelle, pour la première fois, et la dernière fois de ma sombre vie à sa miséricorde : faites que tout se passe comme prévu !


(Et oui, j'ai changé de rp, que v'lez vous !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel
Mauvaise Graine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1340
Age : 26
Jeu : Munu
Race : toi même !
Classe : Ben... c'est à dire que...
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Lun 27 Aoû - 19:17

Et voila ou j’en était rendu…

Endroit où il fais mauvais de ramasser la savonnette, et bientôt, il faudra piocher plus vite que son ombre dans cette foutu planète…

On me traitait comme les autres malgré que j’étais un prisonnier politique, mais bizarrement, une sorte de solidarité était née entre tous les futurs esclaves comme moi. Faut dire qu’on était tous dans le même bain, et qu’il n’était pas rempli d’eau mais de sang. Le sang de nos pauvres corps qu’auront bientôt les dirigeants sur la conscience… Mais non, pauvre fou, ils n’en n’ont pas de conscience !

En tout cas, cela pousse, cela frappe, comme des chiens de berger chargés de mordre la brebis pour qu’elle marche droite. J’en avais marre de marcher droit. Je voulais marcher, oui, mais sur le cadavre de ces ordures !



Reconduit dans ma modeste cellule qui ne pourrait pas contenir plus de trois cafards atteints d’anorexies sous peine d’être déjà remplie de moitié, Je m’assis sur le morceau de métal qui servait de lit, et tenta de me calmer. Je serait bientôt en train de creuser, creuser jusqu’à en mourir, et quand je mourrais, d’autres me remplaceront à creuser, et mourront à leurs tour !

Quand j’avais écrit mon livre, j’avais analyser la situation des esclaves et prisonnier de loin, mais maintenant, j’était plutôt proche de mes anciens sujets d’étude.

J’avais eu la mauvaise idée de critiquer le système carcéral et les dirigeants ne l’avaient pas pris en offense… Disons que si mon livre les avait vraiment énerver je ne serait déjà plus ici dans ce bas monde, alors que la, j’était prisonnier, certes, mais toujours en vie.

J’avais même l’honneur d’être le seul prisonnier dans mon quart-de-cellule vu que j’étais un prisonnier politique. Sympa comme dernière volonté, être seul dans sa cellule.


Dernière édition par le Mar 28 Aoû - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onidream.deviantart.com/
Djaya
Sale bête
avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Lun 27 Aoû - 23:25

M'en fous.

De toute façon, c'est tous des nuls.

La bombasse qui fait sa fière, là.
On verra où elle en sera le jour où elle manquera de bouffe depuis 3 selmaines.
Et la bourgeoise là, genre pétasse friquée de Chiron II qui se la joue du haut de ses godasses qui valaient le prix de mon enfance, qu'elle couine, tiens, qu'il y a des mange-peau dans son matelas. Mangeront toujours que la peau de la pauvre bête qui lui a fourni la fourrure qui lui sert de manteau, salope. Moi c'est ma peau, qu'elles bouffent, ces merdes. Et y'en a moins que sur ta foutue carcasse, moi j'ai pas encore l'âge des rides.

Connasses.

Et les Grenats, c'est pire.
Cons comme leurs slips.
Ils font les malins avec leurs matraques et leurs tasers, mais ils ont rien dans le froc.
Je les ai vus, moi.
Leur façon de mater, en gloussant entre eux, et en rentrant leur ventre.
Des lopettes.
Méritent même pas que j'essaie, tiens.

A la limite, celui-là, tiens, m'a l'air moins con que les autres, avec son air d'avoir mal à chaque fois qu'il tape.
A la limite, le regard-de-cocker-qui-a-fait-pipi-dans-la-pantoufle-et-qui-sait-qu'il-aurait-pas-du, ça pourrait le faire, avec lui...

Oh merde...
A quoi bon.
Ils ne me laisseront pas filer.
Et puis filer pour où...
On est au milieu du vide.

J'aurais pas dû, non.
J'aurais dû fermer les yeux et penser au livre avec les dessins en jaune et bleu.
Comme d'habitude...
J'aurais pas dû.
Ou alors pas avec celui-là.

Quelle conne...
Non mais quelle conne...
Tu vas crever, là-bas.
T'es trop maigre, et trop petite.

OK, je vais crever.
Il paraît que mourir, ça tue aussi les souvenirs.
Même les vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloda
Diplômé
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Age : 29
Jeu : La Mesnie Hellequin
Race : Centaurette
Classe : Voleuse
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mar 28 Aoû - 12:18

Toujours ce foutu goût … A croire qu’ils veulent vraiment
nous faire crever ! Après la bouffe dégueulasse c’est l’eau amère …


Prisonnier de niveau 3 … La grande classe quoi ! Des
parois sous tension, des couchettes aussi longues que ma jambe … Et un repas
par jour ! (Si on peut appeler ça un repas …) le grand luxe !


On a même le droit à des gardiens persos ! Qui nous
donnent gratuitement des cours de combats … Bon les mannequins c’est les
prisonniers du niveau 2, mais après tout qu’est-ce que ça peut faire ?
Suffit de se dire qu’ils sont déjà morts …


Mais le meilleur dans tout ça, c’est la petite puce
implantée derrière l’oreille ! Une puce spéciale « Skyzo » comme
ils disent … Je l’avais gagné après mon concours d’entrée, l’examinateur « psikiatrik »
comme ils disent, me l’avait gracieusement offerte…


J’avais l’impression qu’elle était cassé … Je n’avais plus
droit à mes petites décharges quotidienne.


« Une par heure, ça devrait suffire » qu’il avait
dit l’examinateur …


C’était sans doutes du aux chocs répétés contre les barreaux
… Il est vrai que depuis quelques heures on était sacrément secoué !


Et puis d’un coup, tout devint sombre, je perdis l’équilibre
et juste avant de m’assommer contre le rebord de la couchette je pensai « Merde,
encore des astéro ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena
Blonde
avatar

Féminin Nombre de messages : 661
Age : 37
Jeu : héhé j'vous le dirais pas
Race : pas fut fut
Classe : ben sans doute blonde
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mar 28 Aoû - 14:41

Pour une fois qu’ma mère m’disait quekchose de pas con j’aurais p’tete mieux fait d’l’ecouter.

J’l’entend encore : « A force de traîner avec des gens pas fréquentables il t’arrivera des bricoles. »

Elle doit s’retourner dans sa tombe à m’voir dans c’fouttu cargo en route pour Xeron.

Mais c’est qu’il était bô ce con et pis c’tait l’premier mec qui m’traitait pas comme d’la merde. Comment j’aurais pu savoir moi qu’c’etait un terroriste, un révolutionnaire ouais ça y’avait pas photo mais c’pas la même choses de parler et d’agir, enfin sauf pour ces pourris du gouvern’ment.

Quand il parlait en public tout l’monde s’la fermait et l’ecoutait parler… Comment n’pas croire à tous ces rêves de liberté qui semblaient à portée d’main…

Elle semble bien loin maint’nant la liberté… Dans ce trou à rats, battus comme du betail par ces connards en uniformes !

Tu bouges tu t’fais laminer, tu bouges pas tu t’fais massacrer ! Tu parles d’une vie… enfin une fin d’vie, bientôt Xeron, les mines et les matons qui sautent sur toutes les pauv’filles comme moi qui ont l’malheur d’échouer là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymfolle
Saltimbanque
avatar

Féminin Nombre de messages : 198
Age : 33
Jeu : LIBERTYA ELITE
Race : Humaine
Classe : Sorcière
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 10:47

~Pfff, ressemble plus à rien cte vie de merde ! On m'avait dit de suivre le troupeau ... on m'l'avait dit ! Résultat, me vlà dans une boite de conserve de merde enfermée avec des psychopates ! Tout ça pour quoi ? Pour un pauvre morceau de bois dans la tête d'un flic, quelques coups de pieds, de poing et de couteau ? C'est vraiment n'importe quoi !

La terre me manque ... Tenir une fois encore le sable dans mes mains et plonger mon corps dans l'eau salée des mers les plus profondes ... Caresser le feuillage de cet arbre centenaire et humer le parfum de cette fleur qui nait !

Pourquoi dans leur tête tout ce qui est nouveau est forcément bon ? Avec tous leurs brols radioactifs, ils s'étonnent d'avoir la cervelle en marmelade ?

Vraiment, qu'est-ce que jfous là ?

Marche ou crève !

C'est la seule règle ici ! Pas de libre penseur, pas le temps ... Ils vous occupent tout le temps à vous faire casser des cailloux, travailler pour eux ou soit-disant leur truc de réinssertion à la con ...

On sera jamais réinssérés et ils le savent bien !

Bande de cons !

Qu'est-ce que j'fous là ?~


Dernière édition par le Lun 15 Oct - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nenya
Lèvres de Rose
avatar

Féminin Nombre de messages : 1443
Age : 28
Jeu : Celui de la vie
Race : Un murmure
Classe : Une tempête
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 13:40

On ne vous avez jamais dit que je savais bien jouer la comédie?
C'est un tord... Comme espionne au gouvernement j'étais parfaite.
Personne n'avait de doute sur moi. D'ailleurs, un peu normal, ils ne pensent qu'avec leurs... Enfin voilà quoi.

J'étais bonne espionne, je donnais les renseignements aux différents groupes de terroristes.
Mais c'est pas pour cette raison que je suis sur ce rafios.
Les membres du gouvernement ne savent toujours pas que j'étais espionne.

Ba alors pourquoi ils m'ont foutu sur leurs vieux rafios tout pourris???
Ah oui sans doute parce que j'ai craché à la figure du président en refusant ces avances...
Comme si j'avais que ça à foutre que de coucher avec lui.
Il était moche, vieux, et le pire c'est qui était con... et il l'est toujours...

N'empêche que j'en ai appris des choses là-bas.
Je sais que nous allons sur Xénon, mais comme le rafios n'est pas allé en révision parce que le gouvernement n'avait pas envie de dépenser de l'argent pour des prisonniers, on n'aura pas le temps d'arrivé.
Ca je ne l'ai pas appris là-haut, mais tout simplement parce qu'on commence vraiment à être bien secoués.

Aïe! Putain! Je te jure que tu me refrappes encore avec ta mattraque que je te l'as fais bouffer!

C'est qu'ils font mal ceux là...

Et dire que j'avais vu les plans de ce vieux truc tout pourris...
Pourquoi je ne me m'en souviens pas...

Réfléchissons.
Xenon et une minuscule planête, il y a déjà du monde dessus...
Et on est sans doute plus nombreux à arriver...
Il n'y aura jamais de place pour tout le monde...
Qu'est ce que le gouvernement nous à encore préparé ??!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Maître Etalon
avatar

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 42
Jeu : libre
Race : humanoïde
Classe : Terroriste
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 13:55

Apres la pluie d’astéroïdes, les bousculades, les coups encore, les ruades, les gardes qui s’acharnent et c’est toujours les mêmes qui morflent, tout le contraire des rangs d’écoliers où on récompense le premier trou de balle à lever le doigt comme si la crampe avait pris siège dans ce bras qui se dresse et devance tous les autres, et au bout du bras, la main crispée, le doigt tendu, raide comme une saillie, inlassablement levé et tiré vers le haut à se décoller le fion de la chaise.

Ici, le premier rang c’est celui de ceux qu’on frappe.

« On » frappe parce qu’on à oser penser, « on » cogne celui qui s’est opposé au système, celui qui refuse de marcher sur la ligne, celui qui ne supporte pas l’idée de baisser le regard et de marcher le menton enfoncé dans les épaules. « On » n’admet pas la différence, « on » ne veux que des moutons qui trottent et si « on » leur dit de marcher sur la tête, faut s’exécuter ou alors serrer les dents pendant que les coups s’abattent.
« On »… je te ferais la peau un de ces quatre.
En commençant par toi Adramelech !

Celui-là, c’est la crème des gardes, une enflure de tout premier choix, du haut de gamme de la pourriture, de la crevure tatouée sous l’aisselle avec le sceau des dirigeants… il semble mêler le plaisir à celui du vice, et chacun de ses coups est plus discipliné que le précédent.

Et malgré sa hargne à nous refaire le portrait, son regard trahit un truc tordu...
Difficile de l’expliquer, mais je l’ai croisé tout à l’heure, avant qu’il me foute sa matraque sur le coin de la gueule, et il y avait comme une sorte de regret… oui, c’est ça, un regret, là où on aurait du s’attendre à lire la haine et la rage du chien trop bien dressé, obéissant aveuglément sans le moindre remord.
Etrange, le goût qu’il me laisse dans le fond de la gorge… il y a cette colère amère que j’ai envie de lui cracher à la gueule et cette curiosité d’en savoir plus…

Maintenant, je me retrouve dans une cage, enfin.. une prison de plus. « Mise en quarantaine » qu’ils ont dit.
Plus qu’à attendre de meilleurs jours.

Assis dans un coin de la cage, je pense à elle.
Je sais pas où ils l’ont enfermé, elle est ici et encore en vie, j’en suis certain. En tout cas, je l’espère… mais je l’ai plus vu depuis qu’elle a planté ses dents dans la main d’un garde.
Fallait pas lui coller ta main aux fesses !
Je la retrouverais, je le sais.
Patience…

Je fixe.. rien, le vide.
Mes compagnons de cellule peut-être, mouais on s’est croisé déjà, mais rien d’important, quelques regards échangés entre deux lignes à suivre sous peine de coups, deux couloirs ou par-dessus l’épaule d’un autre plus voûté encore.
C’est là que j’ai revu son regard, le seul garde assigné à la quarantaine. Le maton des matés, c’est ce qu’il croit.
Et cui la, tu peux te l’enfoncer bien profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaya
Sale bête
avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 15:06

Eh ben voilà, encore au trou.

Et pour une fois, j'avais rien fait.
Bien sage à ruminer dans mon coin, j'ai pas cogné la bourgeoise, j'ai pas griffé la pétasse, j'ai pas foutu de coup de boule, ni de coup de pied, même pas un mot ni un regard de travers !

J'ai même pas essayé les larmes pour attendrir le mec avec le drôle de regard et la matraque molle. Je pleurais même pas exprès, et je sais même pas si il m'a vue, ni rien... Oh merde, mais qu'est-ce qu'ils me veulent !

Si c'est parce que j'ai ricané à la gueule de la petite mignonne toute tremblante qui venait me demander où on allait, c'est pas juste. C'est pas ma faute si elle s'est pendue avec son bas. J'ai fait que lui dire la vérité. On va en enfer, on va crever lentement, à bouffer de la poussière par tous les trous, notamment par ceux qui serviront le plus souvent, et ce sera sûrement pas les narines.

Bon, j'aurais pas dû lui dire ça aussi nettement, d'accord. Mais après tout, c'est la vérité. Si elle est pas capable de supporter les mots, vaut mieux pour elle qu'elle crève tout de suite. Je l'ai pas empêchée. J'ai appelé personne. Quand elle a arrêté de bouger, j'ai juste un peu trop hésité à lui piquer son bas... Ils sont passés dans le couloir, et paf. Tout pour ma gueule.

C'est pas juste, merde...
Les autres, je suis sûre qu'elles faisaient semblant de pioncer.

Ca va, j'avance, c'est pas la peine de faire ton gros dur, toi, je le sais bien que tu fais le double de mon poids rien qu'en muscles. T'es pas obligé de me soulever de terre à chaque pas, j'ai aucune chance de me sauver, je le sais, j'ai pas fait l'école mais je suis pas stupide pour autant.
Ah, c'est juste pour tripoter plus à ton aise. Je comprends mieux, tout de suite. Eh ben te gêne pas, tripote. T'es pas le premier, sûrement pas le dernier non plus, ça me fait plus rien, même pas envie de vomir, ça pourrait être les fesses de quelqu'un d'autre, ce serait pareil.
De toute façon, ce qui excite les mecs dans ton genre, c'est la résistance, non ? La lutte, la peur. Là, des clous. J'en ai vu défiler des bien pires que toi, mon coco. Le corps comme une loque, les yeux de poisson mort. C'est moins drôle, tout de suite, hein ? Ca coupe l'envie ?
Et voilà comment on les désamorce...
Quand je vois toutes ces greluches qui font les saintes-nitouches, déjà, pour qui elles se prennent, ces ptits trésors ? Et en plus, elles ont rien compris. Oh naaaan, tu toucheras pas à mes joyaux intimes, je les réserve pour un prince sombre qui viendra m'enlever sur son cheval cyborg et qui m'emmènera très loin et qui me fera l'amour comme si j'étais une déesse... Tas de guenons. Vous y passerez tôt ou tard. Préparer-vous à pleurer sur vos joyaux brisés.

Le clang de la porte qui se referme...
Ah...
Y'a du monde, déjà.
C'est pas le mitard, en fait.
Tiens, revoilà Matraque-molle.
Ca va, pousse pas, j'y rentre dans ta foutue cage.
Mais y'a déjà des gens là-dedans, et je crois pas que c'est légal d'enfermer les filles et les mecs ensembles.
Qu'est-ce que je fais, je proteste ?
Ouais, super idée.
Nan ma ptite, profil bas.
T'as rien à gagner à faire aller ta gueule.
Y'aura toujours bien une révoltée par son sort abject pour le faire à ta place.
Et c'est elle qui se chopera les coups.
Je préfère.

Un coin là-bas, bien dégagé, personne.
OK. C'est mon coin.
Keep out.
Attention, souris méchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel
Mauvaise Graine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1340
Age : 26
Jeu : Munu
Race : toi même !
Classe : Ben... c'est à dire que...
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 16:16

La porte de ma demie cellule s’ouvre.
« On va te transférer… La quarantaine compte aussi pour toi ! »
Je regarde le salopiau à la matraque. Il veut que je parte de ma cellule ? De toute évidence je viens de perdre mon privilège d’être seul. Mais quoi que je fasse, j’aboutirais forcément en cadavre. Je me lève précipitamment et colle mon poing dans la figure de cet éboueur du gouvernement. Mon action d’éclat ne dure pas longtemps : mon coup ne lui a rien fait.
Faut dire que je ne fais pas le poids. Il est gardien de prison et moi poids plume… Au lieu d’écrire ce fichu livre sur le gouvernement, j’aurai mieux fait d’aller dans les salles de musculations.
Avant de m’évanouir sous les coups de matraques, je pense que dorénavant je serais dans une cellule avec d’autres prisonnier. Le pied.

A mon réveil, rien ou presque n’a changer. La cellule est un peu plus grande, et d’autres détenus me regardent. Voir des gens qui peuvent être ici pour des crimes me fait frissonner, mais penser qu’ils peuvent être ici en tant que libre penseur me redonne espoir.
Que va il arriver maintenant ? Suis-je toujours dans le couloir de la mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onidream.deviantart.com/
Adramelech
Turlupin
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 30
Jeu : En Recherche
Race : Restons polis
Classe : Ouaip
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 20:05

Entre quatre murs, gris terne, serrés. Assaillit par l’odeur immonde qui remonte du trou noir que soutient notre face à face.

Et je vomis. La pluie d’astéroïdes a déclenché une faible tentative de soulèvement. Les coups ont plu. Sur eux.

Si seulement je pouvais vomir toute la merde qui nous entoure plutôt que cette bile âcre et absolument dégueulasse. Comme ce monde.

Cette enfant qui s’est pendu avec ses bas. Je revois l’image du corps qui s’agite spasmodiquement sur l’écran de contrôle, et moi, devant, qui empêche un autre garde d’aller la garder en vie pour lui offrir le doux plaisir du viol et de l’assouvissement.

Ces coups de matraques qui tombent, marquent ces visages tantôt si forts, si prompts, tantôt si beaux, ou incompréhensifs, mais toujours révoltés.

Et je gerbe. Vomir est bien trop doux pour cet acte.

Je gerbe ma peine, mon dégoût. Je voudrais être avec eux. Partager cette douleur certes, mais ne plus l’infliger.

Mais je ne peux pas. Je suis, bon grès, mal grès, l’élément déclencheur, le doigt qui libérera d’une pression des milliers de libérateurs.

Entité dominatrice, faites que j’ai la force de faire ce qu’il se doit...

Et faites que si tout dérape, mon contact me reconnaisse et retienne les prisonniers avant de tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamina
Apprenti
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Age : 34
Jeu : sans
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 29 Aoû - 23:11

Quelle idiote une fois de plus, plus ça va et plus je m'enfonce toute seule!

Quand ce garde est entré dans ma cellule et a fermé de l'intérieur j'ai tout de suite compris ce qu'il était venu faire.
Je l'ai laissé s'approcher et commencer à me toucher et dès qu'il s'est senti en confiance je l'ai poussé le plus fort possible, et malgré ma panique je suis parvenue à ouvrir la porte de la cellule grace aux clefs laissées dessus.

Une fois dans le couloir j'aurais dû crier aux autres gardes qu'il avait tenté de faire des choses au lieu de m'enfuir vers nulle part.

Je me suis laissée attrapée sans opposer de résistance, mais quand je les ai vus me remettre entre ses mains j'ai perdu la raison. Je crois que je l'ai griffé et mordu, je ne me souviens plus, les coups sont tombés avec acharnement et il me semble que j'ai perdu connaissance presque tout de suite.

Maintenant je ne sais pas où je suis. Ma nouvelle cellule est encore plus petite que l'autre et je n'ai rien. Je suis allongée par terre sans vêtement et il fait froid. J'ai mal partout, je ne peux plus bouger. Qu'on en finisse une bonne fois pour toute! Je n'aurai aucun regret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelis
Saucisson, mais pas boudin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 38
Jeu : floode donc je suis
Race : un peu de ci, un peu de ça
Classe : pied
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Ven 7 Sep - 16:49

Il existe un endroit que j’aime particulièrement. J’aime à croire que je suis la seule à connaître son existence. Mais des rumeurs ouïes ça et là dans les contrées de Fuisserage me laisse entendre que mon jardin secret ne l’est pas tant que ça.

C’est si étrange. Comment ces gros rochers froids et brillants se sont-ils retrouvés ainsi au milieu des arbres? C’est comme l’histoire de la poule et de l’œuf. Qui est arrivé en premier? L’arbre, ou le rocher? En fait, c’est une fausse question. Je sais bien que les arbres étaient là avant. Parce que leurs cimes sont abîmées. Qui a bien pu lancer ces immenses rochers par-dessus les arbres pour qu’ils se retrouvent ici?

Je me souviens d’une histoire que ma mère me contait quand nous regardions les étoiles. Elle me disait que quand les gens perdent espoir, l’une d’elle se brisait en milliers de petits morceaux, et qu’il arrivait que l’un de ces petits fragments ainsi formés se perde sur nos terres. Peut être s’est elle trompée, et que les fragments d’étoile ne sont pas si petits que ça. Oui, maintenant, j’en suis sure. C’est venu du ciel.

Du coup, je vais pouvoir étudier les étoiles. Qui n’a jamais rêvé de savoir comment c’est fichu, ces jolis machins qui brillent dans le ciel les nuits sans nuage? Début de l’inspection.

C’est grand. Très grand. Si je ne me suis pas trompée, ça mesure 356 battements d’aile. Mais comme mon frérot me le disait, parfois, quand je compte, j’inverse des chiffres… Alors comment vraiment savoir? Bon, on s’en fiche. C’est très grand.
Ça brille, mais ça c’est normal. Sinon comment on les verrait dans le ciel? Par contre, c’est tout froid. Comme un soleil de glace. Peut être que comme le soleil chauffe beaucoup, les étoiles sont là pour refroidir le ciel, pour qu’il ne prenne pas feu.
Mais ce qui m’intrigue le plus, c’est que quand on jète un caillou dessus, ça sonne creux. Comme le tronc d’arbre dans lequel j’avais creusé ma cachette étant petite. Enfin, plus jeune, quoi. Demain, j’essaierai de trouver une entrée, pour aller voir dedans. En attendant, je ramasse quelques petits objets que je suis capable de transporter. De nouveaux trésors pour ma collection.


[ce post se trouve entre celui de danahel et d'Adramelech sur le forum d'Alidhan, mais bon, c'pas grave, hein!]

_________________
Il faut regarder la vie en farce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Maître Etalon
avatar

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 42
Jeu : libre
Race : humanoïde
Classe : Terroriste
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Dim 9 Sep - 17:06

Je regarde la petite dinde qui squatte l’autre coin de la pièce, elle a l’air en rogne, une furie qui pourrait bien planter ses ongles bien profond dans mon bras, si j’approche d’un peu trop près.
Mais le risque est mon cousin, alors je me redresse et deux pas plus loin, je m’assois près d’elle…

Elle dit rien, elle est repliée sur elle, en boule ; une boule recouverte de cheveux rougeoyants qui tombent en ombrelle sur ses genoux, ses épaules, sa nuque…

Une idée fugace passe et chatouille mes pensées : je repousserais bien ces mèches rouges pour mordre dans son cou…

Ça fait si longtemps…
Le mitard…
Le temps est encore plus long qu’à l’extérieur.
Quand le nuit tombe, les envies se réveillent, pas par hasard, pas pour le plaisir du plaisir, non, rien de tout ça. Une pensée, une image, elle…
Où es-tu maintenant…

Et toi, la rousse aux cheveux de feu, tu me rappelles qu’il y a pas si longtemps…
Mais non, je chasse cette pensée, je chasse son visage, ici c’est la pourriture et je dois rester sur mes gardes.
Elle, la rousse, elle fait peut-être partie des dirigeants….

Je ne sais plus en qui faire confiance. La trahison m’a amené ici, dans cette prison, et elle me conduit vers l’enfer.

Mais je dois savoir.
Nous sommes en nombre suffisant pour arriver à passer les gardes.
Il faudra se débarrasser de celui qui campe devant la grille micro onde, et ensuite la liberté si on oublie que les couloirs sont truffés de détecteurs de mouvement, et que nos puces déclencheront les canons paralysants.
On verra le moment venu.

"- Moi c’est Speaker."

Je lâche ces simples mots sans aucun intérêt, un premier signe pour la jauger, essayer de trouver la faille de son camouflage, et la démasquer si elle fait partie des autres…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nenya
Lèvres de Rose
avatar

Féminin Nombre de messages : 1443
Age : 28
Jeu : Celui de la vie
Race : Un murmure
Classe : Une tempête
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Dim 9 Sep - 17:20

C'est qu'il y a du monde ici...
Trop de monde...
C'est peut-être con mais moi j'aime pas le monde...
Enfin le monde que je ne connais pas...
L'autre au fond, à côté de la rousse, sa tête me dit quelque chose.
Je me souviens un jour avoir vu un dossier avec sa photo dedant.
Sans doute l'ennemi public N°1 ou un truc dans le genre...
Il doit pas être dangereux alors.
Mais bon...

Les autres, inconnus...

Et voilà le garde qui gerbe...
Ca fait sérieux...

D'ailleur maintenant j'ai une envie precente...


Hey M'sieur? T'as des chiottes dans ton rafio de merdasse?
Non parce que sinon je peux toujours faire ce que j'ai à faire sur tes belles chaussures je suis sur que tu en serais honoré!!


Pas de réponse... C'est sympa comme voyage! On pourrait se croire en départ pour une colonie de vacances, non?

Bon là il y a vraiment beaucoup de secousses...
Je sens qu'on va se planter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danahel
Mauvaise Graine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1340
Age : 26
Jeu : Munu
Race : toi même !
Classe : Ben... c'est à dire que...
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Dim 9 Sep - 17:35

Je broie du noir. C’est peu être idiot, mais j’ai peur. Quand j’étais seul, au moins, je ne pouvais pas me faire frapper. Mais en présence de tous ces durs, j’avais peur. C’était une réaction complètement conne, mais je ne la contrôlais pas….
Certains prisonniers discutaient, d’autres plaisantaient. Et moi, j’étais paralysé de peur. Les secousses n’arrangeaient pas les choses.
Assis, je plaqua mes genoux contre mon ventre, pris ma tête dans mes bras, et dans cette position fétal, je sanglotai. Ca y est, je passait définitivement pour un faible aux yeux des autres prisonniers, mais quelle importance ? Faible ou fort, on finira tout bouffer par les corbeaux sur cette maudite planète d’esclave. Il y aura il au moins des corbeaux sur cette planète ? Pas sur…. En tout cas, si il y en a, j’aimerai qu’on m’enterre avant que les satanés rapaces trouvent mes yeux. J’avais trop regarder de documentaire animalier je pense.
Nouvelle secousse.
Dans ma tête, j’écarte définitivement la mort par les corbeaux, et je pense plutôt à la mort par décompression dans l’espace, ou bien le manque d’oxygène. Que des choix ravissants.

Je trouve la force de relever la tête et de regarder les autres. Certains devraient pouvoir se révolter. Si on se mettait à plusieurs, les gardes et leurs amis matraques et tazers ne suffirait pas pour nous arrêter. J’aurait pu me lever et leurs demander de se révolter et de prendre le contrôle du vaisseau. J’aurait pu me lever et leurs redonner l’espoir… Seulement je n’ai pas l’âme d’un leader, et pas la force pour donner des ordres ni des conseils.

Je me replonge la tête dans mes bras croisé et recommence à pleurer.
Je mourrais sûrement déshydrater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onidream.deviantart.com/
Djaya
Sale bête
avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Dim 9 Sep - 21:17

Il me veut quoi, lui ?
Pouvait pas rester dans sa zone, non ?
Non mais c'est stupide, un mec, pourquoi tu crois que je suis allée me tasser bien loin de tout le monde, Ducon ? Tu me prends pour une de ces petites greluches qui jouent les princesses intouchables juste pour faire admirer de plus loin leur jolie chute de reins ? Tu crois que je suis allée me foutre dans le coin le plus reculé et le plus sombre pour faire la mystérieuse et exciter les regards curieux ? Mais c'est pas vrai ! Et il vient se poser juste tout près, en plus, ce naze !

Chaque pas, et moi, j'ai rapetissé un peu plus, rencognée sur la banquette, tassée dans le renfoncement, je dois avoir la fesse en angle droit, à force. J'arrive pas à le croire, ça, y'a deux ou trois pétasses taillées comme des poupées à plaisir, et il faut qu'il vienne rouler des mécaniques sous mes yeux à moi. J'y crois pas quand il vient poser son ptit cul musclé à moins d'un mètre de mon pied. Je le retire vivement. Le regarde par en-dessous, les bras autour des genoux, bien serrés. Planquée en-dessous de mes cheveux. Je dois avoir les yeux couleurs Dégage, mais il s'en cale, le mec. Trop facile aussi, une carrure de champion de FloatFight, des mains comme deux fois les miennes. Comment je ferais moi, avec mes 50 kilos godasses incluses, pour effrayer ce genre de gros durs, hein ? Je me renfrogne. Et je rapproche encore mes pieds de mes fesses et mes épaules du mur.

Speaker, hein ?
Le bien nommé.
Donc lui c'est Speaker.
Ca me démange de lui répondre "moi pas", avec ma voix la plus mauvaise.
Je me retiens.
Coup de périscope...
Une loque qui se lamente.
Une ou deux poules avec des mains d'inutiles, dont une avec un accent pourri qui me ferait honte. Y'en a qui le portent sur le visage, le caniveau. Moi c'est sous la peau que je le porte. Parfois dans les yeux. Mais je le partage pas.
Résumé : trois ou quatre quantités négligeables.
Et Mister Taule '72. Speaker.

Un costaud.
Un qui regarde droit.
Qui n'a pas la mâchoire qui tremble.
Un qui pourrait, va savoir, faire la différence en cas de...
En cas de quoi ?
Y'a eu les turbulences.
Les avaries...
Cette histoire de quarantaine, j'ai pas très bien compris...

Ah putain, non, pas de l'espoir, pas ici.
C'est foutu, t'es résignée, va pas imaginer maintenant des histoires d'évasion ou de liberté.
C'est ce connard, aussi.
Y'a un truc dans ses yeux.
Qui brille.
Plus personne n'a les yeux qui brillent au fond de ce trou.

Ca doit être pour ça que je lui réponds.
Quand même avec ma voix de papier de verre.
Et je lui file même mon nom. Le vrai.
Ca m'écorche la gueule quand ça sort, tout bas.


- Djaya.

Ducon.
Fous le camps.
Ca fait mal l'espoir.

Je me recroqueville encore un petit coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adramelech
Turlupin
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 30
Jeu : En Recherche
Race : Restons polis
Classe : Ouaip
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Dim 9 Sep - 22:41

Un des gardes rentre dans la salle d’eau alors que je me rince le visage.

En relevant la tête, je vois dans la glace l’affreuse pourriture dont il s’agit. Ce type qui prend les esclaves pour des sacs à viande...ou des sacs à foutre, selon son bon vouloir. Il marmonne un vague salut et pour réponse, je hoche la tête.

Du moins, est-ce ce que je me dis ironiquement en m’explosant le visage contre la glace. Le bruit du verre qui tombe résonne atrocement dans mes oreilles, ça et la douleur m’aveuglent un temps.

Le temps pour lui de s’être approché et d’avoir posé sa main sur mon épaule.

*Parfait.*


La haine surmontant la douleur, je lève mon bras pour bloquer le sien, puis, d’un coup violent je lui brise le nez contre le lavabo.

D’un autre, l’arcade sourcilière droite et d’un troisième, l’autre.

Le souci de la perfection.

Je prends enfin mon pied avec cette douce violence.

*Le temps presse.*


L’homme est à genoux, à présent. Du moins si je peux appeler ça un Homme.

Les dents qu’il arrive à recracher rebondissent contre le métal.

Et je suppose qu’il avale les autres à force de se taper la tête contre ce truc.

Le divin bonheur.

*Du bruit.*

Je passe mon genou en haut de sa colonne et, d’un coup sec, lui tire la tête en arrière.

Un sourire m’échappe en entendant le craquement sonore.

*La porte s’ouvre.*

Et merde.

J’essaie de prendre la posture la plus convaincante qui soit, et crie au garde qui entre :

- Il m’a agressé sans raison, viens m’aider ! Je crois qu’il est dans les vapes !

Le mensonge de trop.

La goutte de trop.

Le voila qui sort sa matraque aussi...

Bon, c’est mort. Une boule de désespoir explose dans le bas de mon estomac. Un gout amer dans la bouche, je dégaine un poignard, attirail du garde de second grade, ce petit con regrettera toujours d’avoir quitté son poste. Il lève haut son bras et d’un bond, je lui vide les entrailles, avec toute la joie dont je peux encore être capable. Surpris, il laisse tomber sa matraque avant de s’écrouler dans mes bras.

*La porte !*

Je la ferme, puis place correctement les deux gardes pour laisser croire qu’ils se seraient entretués.

Détaché. Voila comment je me sens. Détaché.

Mes jambes ne répondent plus. Mes bras non plus. Un picotement dans le cou.

Quand je reprends mes esprits, je suis trainé par deux gardes, dans le couloir de la zone de quarantaine. On m’a retiré tout ce qui peut-être utile dans un équipement de garde, laissé mon futal et mon t-shirt.

En voyant les prisonniers derrière la grille, un frisson me parcourt le dos, remonte le long de ma nuque et vient déclencher un fou rire.

Je suis mort. J’ai tout foutu en l’air, et par-dessus le marché, ils ont la bonté de m’offrir à mes bourreaux à moitié endormi.

Me voila, gisant près de la grille. Je ne peux pas voir les autres prisonniers.

*Autres...*Belle prise de conscience.

Me voila ma douce, viens me donner ton baiser, m’emmener avec toi, loin de ce monde pourris et pervertis, viens ma douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speaker Trapp
Maître Etalon
avatar

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 42
Jeu : libre
Race : humanoïde
Classe : Terroriste
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Lun 10 Sep - 0:35

- Djaya.

Qui es-tu Djaya…
Tu te caches au lieu de lever le menton et de brandir ta foi en la liberté, j’aurais préféré ta main sur ma gueule à ce bref petit nom susurré du bout des lèvres, un vomis si particulier, sans espoir.

En parlant de vomis, l’autre se met à chialer.
L’espoir est-il crevé que chacun se perde dans la fin ici, au fond d’une cellule de quarantaine !

C’est ça, vautrez-vous dans le désespoir des peines et des cafards puants, ne bougez surtout pas le petit doigt, ça vous ferait mal à l’âme, et puis rampez comme des larves…
Sans moi.

Tien tien, en parlant d’espoir, voici le dîner qui se ramène : mon garde amoché aux bons soins des dirigeants, et le sang qui pisse de sa gueule, c’est pas du ketchup reconstitué.

J’oublie la rouquine sans espoir, et me relève.
Un pas, deux, la cellule est pas si grande.
Je colle la pointe de ma botte sur la figure du maton, le talon rivé au sol, j’appuie.
Ses lèvres se déforment en zigzag ridicule sous le poids du bout renforcé, un filet de sang s’écoule, ça fait plaisir à la rancœur de voir le liquide épais couler sous ma semelle. Cette fois c’est pas le mien, et c’est pas mes dents qui vont refaire la déco.

Tes coups sont sans pitié, à mon tour de te faire goûter à la mienne… ma pitié, celle apprise à l’arrache, dans les caniveaux de la survie, sous les trottoirs, dans vos égouts où survie une cour des miracles, avec ses lois, ses règles, quelques sursauts d’honneur, des bribes de fierté, les seules choses qui restent à ceux qui refusent de vivre selon vos règles.

Je décolle ma semelle de sa figure déjà bien esquintée, et j’essuie ma pointure sur son bel uniforme.
Mes mains l’arrachent au sol, je soulève ce pantin sans matraque et le plaque contre la paroi.
L’envie à bout de bras, la haine qui coule dans mes veines et fait battre mes tempes, mes mains qui écrasent sa gorge…
Je pivote à 90°, un doigt et c’est la grille micro ondes…

« - Et maintenant… J’avance les bras d’un pouce vers la grille et ta cervelle calcine par le centre jusqu’à implosion… Ou je te fais goûter au plaisir du choix.
Le choix…
Celui que tu as eu de retenir tes coups, et que tu n’as pas choisi.
Celui qui t’a amené dans cette prison…
Je veux savoir…

Parle ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaya
Sale bête
avatar

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 28
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Lun 10 Sep - 2:23

Tiens donc...
Matraque molle...
Balancé comme un paquet plein de sang.
Dépouillé de son autorité rigide en résine noire...
Bienvenue chez les morts.

A moins que...
Mais je ne vois pas ce qu'il y aurait à extorquer par la ruse à une bande de paumés comme celle qui se traîne derrière ces faux barreaux mortels.
Alors qu'est-ce que tu fous là, Matraque Molle ?

On dirait bien que Mister Taule se pose la même question.
Et qu'il a dans l'idée d'obtenir des réponses...
Il s'éloigne, et je respire.
Et puis je frissonne.
Revoilà le reflet dans les yeux.
Et maintenant je sais.
Ce mec est fou.
Il lui écrase sa semelle sur la gueule, et il sourit.
La lumière dans ses yeux... un leurre.
Il est juste complètement jeté.

Voilà pour l'espoir...
Tu le savais pourtant, pauvre conne.
Putain...
Je lui en veux, à cet enfoiré.
C'est pas sa faute si il me restait un grain de naïveté.
Mais je m'en fous.
Je lui en veux.
Je pique du front sur mes genoux.
Pas envie de voir Matraque Molle se faire trancher par les barreaux.
Pas envie de voir le rictus du dingue quand le sang va gicler.
Trop vu de ce genre de rictus...
Dégoût...

...

Et pourtant j'écoute.
La réponse.
Et bien sur, y'a pas de réponse.
Il est dans le cirage, Matraque Molle.
Il vient de se faire disrupter...


Crétin.

Putain, je rêve.
J'aurais dû savoir aussi.
Plus il sont musclés, moins ils en ont dans le citron.


T'es trop con, comment tu veux qu'il parle, t'as vu ses yeux ?

Crétine toi-même !
Non mais qu'est-ce qui te prend !
Ta gueule et rassieds-toi !


Tu tiens vraiment à ce qu'il se lâche dans son froc ?
Moi pas, j'aime pas l'odeur.
Il en a pour encore 5 minutes, minimum.
Quand il clignotera des mirettes, tu pourras le menacer, ça servira peut-être à autre chose qu'à soulager tes nerfs.
Là tu vas le griller, et t'auras pas un mot.
A croire que tu t'es jamais pris une dose de Sleeper.


Note dans le genre inconscient, t'es pas mal non plus, ptite conne.
J'ai fait trois pas, mais trois petits.
J'ose pas approcher plus.
Il me fait peur, avec son mètre 85.
Et ce putain de reflet.

Mais après tout...
J'ai quoi à perdre ?
Et puis j'aimerais bien entendre ce qu'il a à dire aussi.
Matraque Molle, je veux dire.
Pas Mister Taule.
Lui ça va, je crois que j'ai fait le tour.

Les yeux plantés sur le visage de l'autre.
Mou, inexpressif.
Ouais... La brûlure, à la base du cou. Une décharge de première.
5 minutes, même 10...
Trop long.

Tant pis.


Fous-lui ça sur la tronche, ça va activer un peu.

Ben quoi ?
C'est quoi cette tronche de poisson sorti de l'eau ?
C'est la première fois qu'on te dis que t'es un peu débile ? Difficile à croire.
Et puis moi aussi j'ai envie de savoir.
Mais pour ça faut que tu le laisses vivant.
Alors tu lui flanques cette ration d'eau sur la gueule, ça accélèrera son retour.
Et t'arrête un peu de rouler des yeux de tueur.
Tu m'impressionnes, mais pas tant que ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Blonde Nympho
avatar

Féminin Nombre de messages : 534
Age : 37
Jeu : Euh...
Race : Ben...
Classe : Pouvez repeter la question?
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mer 12 Sep - 13:02

Quarantaine ? Mais bien sur c’est pas pasque j’suis blonde que j’suis forcement coconne. Bon d’accord y’a deux ans oui… Mais depuis lui non, il m’a pris sous son aile, m’a appris à me défendre, et à réfléchir aussi mais bon j’aurais préféré pas le préciser ça ! Bref il a fait de moi ce que je suis maintenant et même si c’est dans cette boite de conserve que je dois finir ça sera la tête haute, pour lui, où qu’il soit…

Lâchez moi bande de bâtard, j’vous suivrai pas, j’y crois pas à vot’ histoire de quarantaine !


T’as pas l’choix ma belle, on suis les ordres de M.O.M et les ordres c’est qu’t’as p’tite gueule elle aille avec celles des autres en cellule 666, joli chiffre hein ! Mais bon si tu veux qu’on s’amuse un peu en ch’min !


Il rigole, ce connard se fout d’ma gueule ! Même pas en rêves gros porc !

Son copain m’plaque au sol et l’immonde s’approche matraque en main, une étincelle dans ces yeux d’pervers… Si tu crois qu’je vais rester là sans bouger !

VLAMMM !!!

Mon pied dans sa face, v’là qui d’vrai l’calmer ! Et l‘autre vas s’en prendre un aussi…

CHBINGGG !!!

Trop tard c’ui là c’était pour moi. Oh des étoiles…



Aie ma tête, mais je vole ! Ah non y’a quatres connard de gardes qui m’portent, j’suis quand même pas si lourde que ça, mais là j’peux plus bouger du tout ! On arrive devant une grande cellule avec déjà pleine à craquer ! On dirait qu’ça s’tabasse aussi là d’dans !

Ils ouvrent la grille et m’balancent sans ménagement à l’intérieur ! Ils auraient au moins pu mettre des matelas au sol pour amortir la chute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shery
Gamine... (?) (Tic et...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1178
Age : 33
Jeu : Sarwyen
Race : Descendante du singe
Classe : Pie
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mar 18 Sep - 14:28

desolee j'vais pas vu que vous le postiez ici ce rp et j'ai de suite poste sur alidhan triste

m'enfin il est pas tres contraignant mon post donc je crois que ca devrais aller mais si ca cloche je change Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adramelech
Turlupin
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 30
Jeu : En Recherche
Race : Restons polis
Classe : Ouaip
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   Mar 18 Sep - 16:39

Noir.

Une boite de métal emprisonne mes sens. Toute mes pensées semblent rebondir et se mélanger dans ma tête, provocant un atroce écho.

J’entends vaguement que l’on parle autour de moi. Si vaguement.

Je me soulève, me détache du sol.

Marrantes, leurs drogues.

Et d’un coup, mon esprit semble, de lui-même, comprendre ce qui se passe. Mon corps prend les choses en main.

J’ai la sensation de convulser, et pourtant, je sais qu’il n’en est rien.

Et j’ouvre les yeux.

Net.

Noir.

Noir et net.

D’un regard, je repère les lieux, la zone de quarantaine, et ce charmant Speaker Trapp, ou du moins est-ce comme cela qu’il se fait appeler qui me maintient à quelques centimètres du sol.

Sa main libre, tendue vers la grille électrifiée.

Je lui souris, de toutes mes dents, et froidement, lui dis :


-Fait le mon grand. Libère-moi. Libère-toi. Pour peu que tu n’ais pas assez de couilles pour affronter ce qui arrive. Mais si tu prends le temps de réfléchir, tu verras peut-être qu’un vrai garde, un de ceux qui adulent ce système n’aurait jamais eu la moindre raison de se retrouver ici. Compris ? Ou pas encore ?

Tu veux ma mort ? Moi aussi. Mais si tu me laisse ici, je ferais ce que je peux pour rattraper au mieux mon échec. A toi de voir, oublie les coups, et on les donne ensemble. Punis les, et tu n’en donneras plus jamais.


Pourtant, au fond de moi, une boule se forme. Je ne crains pas la mort, non. Je crains de souffrir. Douce ironie que celle-ci. Après avoir donné tant de coup, je ne voudrais pas les retours.

C’est drôle.

Et sans que je ne puisse rien y faire, j’éclate de rire, au nez de ma chère brute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp c'est parti !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp c'est parti !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» C’est parti pour le POP3 chez Hotmail
» Modification de vague comment en tirer parti?
» Pourriez vous faire parti de l'élite intellectuelle de ce monde ?
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: Aux confins du temps (futur) :: Galaxie de...-
Sauter vers: