[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Errance le long du quai

Aller en bas 
AuteurMessage
Alquäloth
MinItrhyn de luxe
avatar

Féminin Nombre de messages : 1566
Age : 23
Jeu : Ithryn Luin
Race : Elfe
Classe : Castagne !!!!
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Errance le long du quai   Lun 2 Avr - 13:32

Alquäloth marchait depuis un bon moment à présent. Elle ne s'était pas arrêtée entre temps. Elle connaissait le chemin...elle était déjà venue.
Lors de sa dernière visite, les Ithryns Luin étaient encore des Hellequins, sous l'emprise du Faucheur. Là, elle avait voulu se mesurer à eux, mais une femme centaure, répondant au nom de Boadicea l'en avait dissuadée - bénie soit-elle !

A présent, elle savait qu'elle n'avait rien d'autre à craindre que de tomber dans l'eau croupie du port.
Elle marchait donc au hasard, plus qu'elle se promenait, le long du quai du port. C'était une fin de soirée humide et pluvieuse.

La guerrière pris soudain conscience du mal de jambe qui la tenaillait. Elle s'assit donc sur les dalles du quai, les jambes pendant à quelques mètres au-dessus de l'eau sale.
Elle passa pensivement la main dans ses cheveux violets, courts depuis son passage dans l'Antichambre des Âmes Volées. Des cheveux couleur lilas qui se dressait en épis à l'arrière de son crâne, et en mèches folles sur le dessus.
Mal coiffée, la guerrière.
Mais elle n'en n'était plus à se demander ce qu'on pensait de ses cheveux.

Son regard vide se perdit dans le lointain, sur l'horizon à peine discernable dans la nuit nuageuse. Elle réfléchissait.

Qui était-elle, à présent ?
Une ombre qui errait, bannie de son pays natal, partie de son clan qu'elle considérait comme sa famille, avec pour tout espoir l'idée que celui-ci ne l'a verrait pas comme une tueuse sans tolérance et égoïste si un jour prochain elle y revenait ?

Ou la guerrière joyeuse et active, l'elfe qui carburait aux chopes de bière avant d'aller répandre joyeusement de la plante carnivore ? Car même si elle se déplaçait armée jusqu'aux dents, avec deux fourreaux remplis de lames tranchantes comme les dents d'un samulor à sa ceinture, une dague en pendentifs autour du cou, et quatre ou cinq poignards et couteaux cachés dans ses bottes, coincés dans sa ceinture, et même si, sans toute ces armes elle était quand même capable de se défendre à coups de poings et de pied, elle était vulnérable fasse aux assauts de la vie, ceux-là même qui l'enfonçait un peu plus à chaque fois.
ce n'était pas contre ça qu'elle avait appris à se défendre.

Elle attendait...
Quoi ?
Elle l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Errance le long du quai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: La bibliothèque Ithryn Luin - Archives :: Ithryn Luin de toutes les couleurs :: Les inclassables :: Le port des brigands-
Sauter vers: