[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Danahel
Mauvaise Graine
avatar

Masculin Nombre de messages : 1340
Age : 25
Jeu : Munu
Race : toi même !
Classe : Ben... c'est à dire que...
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS   Sam 1 Déc - 14:31

je faisait juste reference à une chanson de mickey 3d... Wink il est clair que le pire est le journal du midi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onidream.deviantart.com/
Boa
Esprit de croupe et Dame de coeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 4359
Age : 44
Jeu : On my own
Race : Centaure OFF / Humaine ON
Classe : Vous trouvez ?
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS   Sam 1 Déc - 15:33

Eh ben Phil...

Fait pas bon ne crier mort au vache qu'à moins de 90 décibels, aujourd'hui.


On a le droit de se poser des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlequin
Fou du Roi .....Tac)
avatar

Masculin Nombre de messages : 9576
Age : 49
Jeu : Ithryn Luin !
Race : Humain
Classe : Egarée sous un trone
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS   Sam 1 Déc - 17:33

Citation :
On a le droit de se poser des questions ?

et surtout les Bonnes questions Wink

Ne vas pas chercher agressivité ou méchanceté là où il n'y en a pas
Ne cabre pas ta monture au moindre post équivoque, que diable !
Sinon, les gens se tairont, et ce serait dommage tu crois pas ?

Une photo unique ça faisait un peu trop JPP, voila tout Doigt

_________________


Speaker Trapp Etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aim
Arme fatale
avatar

Féminin Nombre de messages : 2471
Age : 35
Jeu : Suivez mon regard...
Race : Joker
Classe : Nt nt toujours aussi vulgaire :)
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS   Mar 4 Déc - 2:05

Un peu caricaturé la vision des banlieues là LOL

Mais je suis d'accord, chaque être humain est le fruit d'une équation multifactorielle croisant:
- son patrimoine génétique
- l'apport de son environnement direct (éducation, parents, voisinage, école, etc)
- et la société dans laquelle il évolue (époque, culture, pays, etc)

Normalement (notez que j'ai écrit "normalement")... arrivé à l'âge adulte environ, on doit tous (ou plutôt "devrait") être doté d'un certain esprit critique dirons nous, qui nous permet de réfléchir, prendre du recul, se détacher de nos propres réactions pulsionnelles pour rationnaliser et savoir prendre les "bonnes" décisions et surtout connaitre la limite entre le bien et le mal. Là, je suis manichéenne mais c'est fait exprès, dans un souci de brièveté.

En gros, à l'âge adulte, on doit être capable de "penser par soi même".

Mais voilà, ici, à propos non pas des banlieues en général (si, si, j'insiste), non pas des cités en général (j'insiste encore), mais à propos de certains groupes délinquants dans certains quartiers/ cités, le facteur "apport de l'environnement" a considérablement merdé.

Entre les familles éclatées (nettement plus courantes dans ces milieux défavorisés), les parents parfois mal intégrés (pas de débat sur le mot "intégrer" s'il vous plait, je veux simplement dire par là: français mal parlé - ce qui entraine d'énormes problèmes de communication, notamment avec les professeurs - méconnaissance du droit français en général, etc), les écoles qui manquent de moyens, les profs à peine sortis de l'école et qu'on envoie là bas se casser la pipe, la carence d'associations/ maisons de quartiers/ éducateurs spécialisés qui sont pourtant un des rares tisseurs de liens sociaux, la vétusté de certains bâtiments HLM (nan, parce que c'est vrai, y'a certaines cités qui donnent envie de se pendre tellement c'est glauque! Alors imaginons grandir là dedans...).... ecetera ecetera...

Du fait d'un TAS de circonstances telles que celles ci, il n'est pas étonnant, je trouve, qu'on assiste à la formation de groupes délinquants, parfois très organisés qui sont à la tête de trafics d'armes à feu et drogues sur tout un secteur et qui terrorise (le mot n'est pas trop fort) un quartier entier voire plusieurs.

Pour résumer ma pensée: "on" les a laissé dans la merde depuis les années 70 donc ils se sont débrouillés entre eux... résultat 20 ans plus tard (parce que c'est pas nouveau) > mafia. cqfd

Après, il y a le grand débat: Phénomène social VERSUS Responsabilité individuelle.

Oui, là, on pourrait y passer des heures... tout est une question d'équilibre. On ne saurait expliquer les faits et gestes d'un être humain par une seule de ces deux valeurs puisqu'on est le fruit d'une interaction.

Donc, oui, on peut parler de crises sociales à mon sens puisqu'à chaque fois qu'ils en ont l'occasion, ces groupes délinquants détruisent tout ce qui bouge. Il existe des explications d'ordre social à ceci.

Mais, oui, il faudra quand même les juger en gardant à l'esprit: "ce délinquant est responsable de ces actes". Parce que sinon, ça serait la porte ouverte à une totale dé responsabilisation de l'individu et le droit n'aurait alors plus lieu d'être à mon sens.
Bon, après, y'a encore le débat interminable: "d'accord mais qu'est-ce qu'on fait des mineurs? S'il a 17 piges et demi, est-ce qu'il est responsable...?" Et là on s'en sort plus. LOL.gif" alt="Laughing" longdesc="129" />

Pour résumer ce que j'en pense, c'est l'cul entre deux chaises! Pas d'avis tranché sur la question, il faudra juger au cas par cas... mettre le feu à une poubelle, ça n'est pas la même chose que crever l'oeil d'un flic en lui tirant à bout portant (je n'invente pas de mélo, c'est ce qui s'est passé pour un policier lors des émeutes de Villiers le Bel).

Par contre, quand j'entends Sarkozy dire (dans son discours deux jours après l'incident environ) que, grosso modo, il n'y a pas de phénomènes sociaux mais que la situation se résume à de la "voyoucratie" (après le "abracadabrantesque" de Chirac... sont forts en barbarisme nos présidents Mr. Green)... LA! Je ne suis pas d'accord! C'est une déclaration populiste et très réductrice, ça manque de discernement... mais bon, rien de neuf de la part d'un politicien hein^^

Enfin, je vous livre ce que je sais des événements de Villiers le Bel, plusieurs médias croisés (on en a beaucoup parlé de mon côté vu que c'est pas loin de chez moi):

- Deux jeunes mineurs sur une mobylette qui roulait dans les 70 km/ heure (grâce à ce qu'on appelle un "kit" et qui permet de booster le moteur) en ville
- Une voiture de police qui roulait au pas dans les 40 km/ heure, patrouille normale dans un quartier dit "chaud". (Pour avoir passé une année de fac à Cergy, juste à côté, je confirme que c'est chaud par là certains soirs).
- Après avoir ignoré une priorité, la mobylette vient percuter de plein fouet la voiture de police. La mobylette a pris le pare choc, les jeunes sont venus s'exploser sur le pare brise.
- Les policiers (et plusieurs témoignages le confirment!) ne se sont absolument pas enfuis. Ils sont descendus de leur voiture, ont tenté de secourir les jeunes (encore une fois, plusieurs témoins affirment avoir vu les flics procéder à des massages cardiaque), ont appelé du renfort quand ils ont vu qu'il y avait un attroupement grandissant de jeunes autour.
- Les renforts sont arrivés quelques minutes plus tard et pour éviter que leurs collègues se fassent lyncher, ils les ont pris en voiture et sont partis à ce moment là uniquement. Pour attester de la tension, les pompiers, arrivés sur les lieux, confirment qu'ils ont eu du mal à porter secours aux blessés parce qu'en gros, ils commençaient à se faire caillasser la gueule.
- Quelques heures plus tard, guerilla civile dans les rues de Villiers le Bel. On entendait déjà dans les médias les témoignages débilitants de jeunes au visages masqués "wouech, z'ont fait exprès de leur rentrer dedans ces sales keufs, vont payer pour ça" (on voit à quel point le sens critique fait défaut ici!).
- 24 heures après, des tas de gens, comme vous, comme moi, agressés dans la rue, dans leurs voitures, sans raison, des tas d'autres au chômage parce qu'on a mis le feu là où ils bossaient, une bibliothèque (merde!) partie en fumée (ahhhh.... quel mauvais souvenir de voir des livres brûlés), même sort au commissariat et j'en passe.

No comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Entretien avec le philosophe Michel Onfray
» Nicolas Sarkozy est-il Napoléon Bonaparte
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» Comment Tuer un ennemis avec certaines conditions
» Le bateau qui ne part jamais d'Hurlevent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: La place publique - Discussion générale & Présentation des Acteurs (HRP) :: Autour d'une table-
Sauter vers: