[Les Ithryn Luin]

Forum des créateurs de Munuroë
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le flot de pensées

Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssandre
Dame de fer
avatar

Féminin Nombre de messages : 1001
Age : 35
Jeu : ...
Race : Cadavre
Classe : Grande section de maternelle
Date d'inscription : 04/09/2005

MessageSujet: Le flot de pensées   Sam 20 Mai - 14:32

Depuis le campement des Ithryn Luin, j’observe l’astre lunaire, disque d’ivoire dans un ciel d’encre. Les bruits de la nuit parviennent à mes oreilles, symphonie nocturne de la nature qui jamais ne s’endort. Je m’imprègne de cet instant, puis poussant un long soupir me dirige vers ma tente.

Je me débarrasse de mon armure, posant mon épée contre mon lit à portée de main. Vêtue d’une simple chemise, mon inséparable poignard toujours fixé à ma cuisse, je m’allonge sur mon lit. Leuca vient se lover naturellement contre mon ventre, profitant de sa douce chaleur.

Dans l’obscurité, je ferme les yeux. Une pensée vient titiller mon esprit comme une obsédante litanie. Je l’écarte un instant, hésitante, puis m’y plonge totalement, laissant son flot m’entraîner vers un autre ailleurs…

Osëfyen…


Mes yeux s’ouvrent sur mon monde de brume. Les lueurs des Osëfyen luissent dans l’air sombre, lumières des vies réincarnées, restaurées. Une douce brise vient frôler ma joue. Je me retourne brusquement, jetant ma main vers le courant d’air. Mon poing se referme sur un flux de pensée et l’attire doucement à moi. Avec délectation, je m’y plonge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssandre
Dame de fer
avatar

Féminin Nombre de messages : 1001
Age : 35
Jeu : ...
Race : Cadavre
Classe : Grande section de maternelle
Date d'inscription : 04/09/2005

MessageSujet: Re: Le flot de pensées   Dim 21 Mai - 0:32

Je suis Alessa, mon être est le miroir de ceux qui toujours combattent. Je chevauche leurs rêves impersonnels comme autant de destriers de combat. Mon épée est de brume pour fendre leurs âmes, car je précède la mort et la vilenie, compagnes de mon sillage, et m’en délecte comme le plus délicieux des nectars.

Certains dans leur songe m’appelle victoire, chance et félicité, ou alors guerre, bataille et dévastation.

Je me fous de ta personne, je me fous de ton rang, si dans tes rêves j’apparais, je lirais ton âme comme un livre ouvert.

Toi, chevalier orgueilleux aux multiples batailles, aux victoires innombrables. Toi que l’on dit brave et courageux. Toi qui verse le sang et les pleurs. Je ne veux ni ta vie, ni ta mort, mais ta honte est mon honneur. Dans tes pires cauchemars, je t’apparais, indomptable ennemi, qui jamais ne se soumet. Colosse invincible à tes armes futiles, je t’asservis et te faisant crier au diable.

Toi, soldat qui dans l’ivresse de la bataille, tranche la gorge de ton ennemi, tu ne m’entends pas et pourtant je suis à tes côtés, exultant de te voir libérer de tes entraves d’humanité. Tu savoures le sang que je t’inspire, y cherchant l’honneur du vainqueur. Tu ne me vois pas, subtile compagne, enlacer ton corps pour goûter à ton âme.

Toi, âme désespérée qui tiens contre ta poitrine la pointe d’une lame. Tu appelles de tes vœux une mort qui tarde à venir, qu’il te faut arracher toi-même à la vie. Ta main tremble, ton courage te fuit, pourtant l’acier se mêle à ta chair quand ma main se pose sur ta tête. Je suis le courage qui te fait défaut et aujourd’hui je t’accorde ta vengeance personnelle.

Toi, mesquin qui te frotte aux jambes de ton maître dans l’espoir d’y récolter quelques résidu de pouvoir, je me joue de ta folie, exhaussant tes souhaits. Celui qui détruit est maître du néant. Ton bras s’abat sur le maître honni, pour une place au chaud sur un trône d’illusion. Je guide ton poignard d’un regard moqueur, car je sais déjà quelle sera ta fin, je l’imagine sans peine et m’en frotte les mains par avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le flot de pensées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remise à flot économique, mais à quel prix?
» Petites pensées pour koga ;)
» [Réflexion] Les pensées de la lune
» Une petite pensée, pour une journée speciale
» Un Penny pour tes pensées [Ellia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Les Ithryn Luin] :: La bibliothèque Ithryn Luin - Archives :: Ithryn Luin de toutes les couleurs :: Archives : Chapitre I - La troupe des Ithryn Luin :: Le campement :: Le monde d'Osëfyen-
Sauter vers: